Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le TGB en danger à Challes

vendredi 19 février 2010 par Rédaction

Le TGB et Bourges, qui viennent de s’affronter en match avancé de la 20ème Journée vont disputer la 19ème Journée (sic ???) ce week-end. Un tour de passe passe de la Ligue qui n’avantage pas Tarbes qui doit se rendre à Challes ce dimanche tandis que Bourges accueille Aix. Ni les dirigeants, ni les entraîneurs des deux clubs n’ont pu apporter de réponse à ce changement de calendrier qui ne concerne que Bourges et Tarbes. Tous les autres matchs de cette 20ème Journée se dérouleront le 6 mars !!! Peut-être en prévision des 1/4 d’Euroligue, mais alors pourquoi ne pas avoir avancé aussi le match de Villeneuve d’Ascq, qualifié lui aussi en Euroligue ?

Les Tarbaises doivent se méfier de ce match à haut risque en Savoie. Il serait bête de perdre le joker chèrement acquis contre Bourges si tôt. Certes Challes présente un modeste bilan de 9 victoires et de 9 défaites, dont 4 à domicile. Basket Landes (53-58), Bourges (42-76), Villeneuve d’Ascq (63-66) et Nantes (74-80) sont revenus victorieux de leur périple savoyard. Mais en 2010 Challes, toujours invaincu, a battu Arras (84-77) et Armentières (79-50) et est allé gagner à Basket Landes (64-76) et à Aix (66-76). Challes, qui est la dernière équipe Championne de France depuis la prise de pouvoir de Bourges et de Valenciennes en 1994, a eu toute une semaine pour préparer cette rencontre face à des Tarbaises qui n’auront que 4 jours de récupération après un match intense. Un rendez-vous crucial pour le TGB qui va se déplacer en suivant à Arras, qui vise la seconde place, et à Aix, avant de recevoir Basket Landes et Villeneuve. Tarbes se rendra ensuite à Calais pour terminer la saison régulière en recevant Mondeville. De son côté, Bourges va alterner les déplacements à Challes, à Calais et à Limoges, et les réceptions de Villeneuve d’Ascq, de Mondeville et de Nantes lors de l’ultime Journée.

François Gomez, sait plus que tout autre que rien n’est jamais acquis et surtout pas en sport où les variables sont importantes : maladie, blessures, adresse, chance, public, arbitrage... "On a battu Bourges mais il reste pas mal de matchs. On n’est qu’au mois de février et la saison est longue puisque les finales c’est en mai. On doit jouer à Challes qui est une équipe en forme et on ne doit pas tomber dans l’euphorie car on n’a encore rien gagné et tout le travail reste à faire. On va bien préparer ce match à l’extérieur."

Un match qui se gagnera d’abord en défense, clé de tout succès, comme l’a prouvée la victoire contre Bourges. "Les grands matchs et les titres se gagnent sur la défense" reconnaît l’entraîneur tarbais. "On laisse Bourges à 58 points alors qu’on fait partie des équipes qui encaissent beaucoup de points, même contre des équipes beaucoup plus faibles." Si les Tarbaises renouvellent leur prestation défensive la victoire sera au bout. Si par contre elles jouent comme contre Armentières le TGB pourrait tomber de haut, car Challes c’est un autre calibre. "C’est un adversaire coriace. Chez lui c’est compliqué de gagner et en plus c’est une équipe en forme. Les 40’ intenses qu’on vient de jouer contre Bourges peuvent compter mais il faut savoir oublier les douleurs et se reconcentrer." C’est là que l’expérience des joutes européennes et l’enchaînement des rencontres tous les 3 jours est primordiale. "On a su le faire pendant un trimestre avec l’Euroligue, il n’y a pas de raison qu’on ne puisse pas continuer."

Emma Randall, Frida Eldebring et Naura El Gargati malades en début de semaine devraient avoir récupéré. Hamchetou Maïga-Ba, pour son 2ème match après 4 mois sans jouer, a réussi un bon test contre Bourges en marquant 2 paniers à des moments importants et en volant un précieux ballon. Mais une fois encore, c’est Flo Lepron à la mène et Isa Yacoubou-Dehoui à l’intérieur qui ont été les clés du succès contre Bourges avec l’investissement de tout le groupe récompensé par les trois tirs à 3 points d’Anne Breitreiner qui ont fait la différence.

Isis Arrondo, qui a joué 4’ à la fin du 1er quart temps et au début du second, est ensuite restée sur le banc, car à court de forme pour un match d’une telle intensité physique. Mais la Capitaine de l’équipe devrait retrouver plus de temps de jeu à Challes. "Je suis un petit peu courbatue et la cheville me tire un peu mais c’est par manque de rythme que je ne suis rentrée en seconde période." Elle aussi a déjà la tête à Challes : "On va rester concentré. On sait qu’on a réalisé une bonne option pour les phases finales mais la saison est loin d’être finie. Ce serait bête de perdre l’avantage qu’on vient de prendre ce soir et on va rester concentré."

Jean-Jacques Lasserre