Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Carole Delga a installé le Comité consultatif régional de la recherche et du développement technologique (CCRRDT)

jeudi 22 décembre 2016 par Rédaction

Carole Delga a procédé, le mardi 20 décembre à l’Hôtel de Région de Montpellier, à l’installation officielle du Comité consultatif régional de la recherche et du développement technologique (CCRRDT). La présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a désigné Jean Tkaczuk médecin biologiste hospitalier toulousain, ancien conseiller régional, pour présider le CCRRDT d’Occitanie.

« Le CCRDT sera en charge de l’animation et de la définition d’orientations prospectives à l’échelle de la grande région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée. Il devra être un fer de lance de la coordination de toutes les forces de recherche de transfert et d’innovation de cette nouvelle région. C’est un défi stratégique dans ce secteur de la recherche et du transfert technologique où la compétition inter-régionale est réelle et où il importe de construire vite entre nos deux métropoles, pôles d’excellence de haut niveau, une dynamique collective qui, à terme, ne peut être que payante », a notamment déclaré Carole Delga.

Le Comité consultatif régional de la recherche et du développement technologique est, auprès de la Région, un organe de concertation permanent qui trouve son origine dans la loi Savary de 1982 et les décrets d’application de 1983. Il est composé de 3 collèges issus des universités, des grands organismes de recherche, du monde syndical, de l’entreprise, des grandes écoles, des écoles doctorales, des pôles de compétitivité et des structures de transfert technologique.

Les 96 membres du CCRRDT d’Occitanie, qui siègeront pour les cinq années à venir, ont été choisis selon divers critères : parité homme/femme, Répartition équilibrée entre les 2 ex-académies, 30% de membres issus du hors métropole, équilibre entre les thématiques et spécialisations (données numériques TIC ; agro-écologie ; transition énergétique ; diversification industrielle ; biologie santé ; économie et société ; littoral et eau).

Les missions du CCRRDT s’inscrivent au sein de la compétence « recherche » que les Régions exercent par l’intermédiaire de leur compétence économique.

C’est donc une instance centrée sur le complexe Innovation/Recherche, carrefour entre laboratoires et entreprises, tous engagés au service de l’emploi. Son action de réflexion, de conseil et d’expertise est également liée aux procédures européennes que sont les technologies clé génériques (key enabling technologies ou KETs) et leur déclinaison régionale qu’est la stratégie régionale de l’innovation (SRI ou S3), ou encore le programme national d’investissement d’avenir (ou PIA III), qui est impliqué dans la valorisation de la recherche comme dans l’innovation et le développement des entreprises.

L’objectif du CCRRDT, affirmé par son nouveau président Jean Tkaczuk, est en priorité de construire une visée commune sur le principe de bienveillance et d’écoute réciproque, pour être capables de faire face aux échéances de 2021 et aux demandes de fonds européens, du Contrat de Plan Etat-Région, etc.

Les services de la Région ont par ailleurs présenté les objectifs stratégiques de la stratégie régionale de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation (SRESRI), une des 3 composantes de la Stratégie régionale pour l’emploi et la croissance (SREC).

Les questions pratiques d’organisation ont également été abordées avec des échanges sur la méthode collective de travail (travail à distance, séminaire annuel, etc.) et la définition des axes prioritaires, en ayant la transversalité et la pluridisciplinarité comme objectifs majeurs.