Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
   

LFB J 4 - Dimanche 16 octobre à 15h30 : Nice-TGB

samedi 15 octobre 2016 par Rédaction

Des Niçoises revanchardes

Nice, le vainqueur du Challenge Round, de par sa cinquième place la saison dernière, après avoir été longtemps sur le podium, faisait partie des équipes de haut de tableau. Mais les Niçoises ont mal débuté leur saison avec une lourde défaite à l’Open contre Angers (67-93) et une courte victoire contre Mondeville (78-73), suivie d’une nouvelle défaite au Hainaut (60-56). Des mauvais résultats, face à des équipes a priori moins fortes, qui ont terminé en bas de tableau la saison dernière. Après leur défaite au Hainaut, qui restait sur deux échecs, la venue de Tarbes, seule équipe à n’avoir gagné aucun match, pourrait servir d’exutoire. Les Niçoises, ambitieuses au vu de leur parcours de l’an dernier, auront à coeur de se racheter devant leur public.

Encore trop tôt pour Tarbes

A priori, si on se fie aux résultats, Nice, en ce début de saison, semble à la portée d’une bonne équipe tarbaise. Mais ce match arrive peut-être un peu trop tôt pour un TGB, trop juste en rotations, en attendant l’arrivée de Bishop et le réveil de Boyd. On ne peut cependant que les Tarbaises joueront leur chance à fond face à une équipe qui doit être en plein doute et qui pourrait prendre de haut une équipe qui vient d’encaisser deux défaites à 29 et 39 points d’écart. C’est sans doute là que réside la chance du TGB pour peu que le trio Bertal-Christmann, Gruszczynski, Konteh, soit à son meilleur niveau, que Diéme-Marizy et Carlier se mettent au diapason et que Dabo et Boyd trouvent le cercle. La pression sera sur Dabo, qui retrouve son ancienne équipe, et tout dépendra de la façon dont elle gérera le stress.

Effectif renouvelé à Nice

A part Dabo et Guapo, Nice a surtout perdu des joueuses de la qualité de Hurt (15,2 points de moyenne), de Diawara (11,7 points, 11 rebonds) et de Ben Abdelkader (10,8 points) qui ont permis au promu de jouer les premiers rôles. Rachid Méziane a dû reconstruire son équipe autour d’Ambrosia Anderson (10,1 points), de Romy Bär (14 points) et d’Isabelle Strunc (4,6 points). Le coach niçois a recruté les Villenevoises Camille Aubert (3,9 points) et Laetitia Kamba (3,4 points), l’Arrageoise Alix Duchet (8’2 points), la lyonnaise Mamignan Touré (4,6 points), l’Américaine Victoria Macaulay (15,9 points, 9,3 rebonds) en 2014 à Naples, Jodie Cornélie-Sigmundova (8,8 points, 6,9 rebonds) une ex-internationale U 18 partie jouer aux USA en NCAA et la jeune Foppossi de l’INSEP.

Un effectif un peu juste pour jouer en Eurocup

Rachid Méziane dispose d’un moins bon effectif que la saison dernière avec en plus, deux matchs à gérer en semaine pour cause d’Eurocup. Nice dispose d’un bon cinq majeur Kamba (7,30 points), Anderson (13,7 points), Bar (14 points), Duchet (5,7 points), Macaulay (15,3 points) et joue à sept, en l’absence d’Aubert, avec Cornelie Sigmundova (2 points) et Touré (4,7 points) voire 7 et demi avec Strunc (3,7 points). Ce qui en fait une équipe à la portée d’un TGB qui jouerait à son meilleur niveau, même si les deux Américaines Anderson et Macaulay sont des joueuses de haut niveau. Victoria Macaulay, que François Gomez connait bien pour avoir tenté de la recruter, a marqué deux fois 21 points. Mais Nice a mis la barre trop haut, le double de l’offre tarbaise, pour rafler la mise au détriment du recrutement d’une bonne joueuse supplémentaire.

Nice

N° 13 Ambrosia Anderson : Poste 3, 32 ans, 1, 86 m, USA
N° 46 Romy Bär : Poste 3-4, 29 ans, 1,87 m, internationale allemande
N° 22 Camille Aubert : Poste 1, 27 ans, 1,71 m, internationale jeune
N° 21 Laetitia Kamba : Poste 3-4, 29 ans, 1,87 m, internationale Espoirs
N° 39 Alix Duchet : Poste 1, 19 ans, 1,63 m, internationale U18 et MVP Espoirs 2016
N° 20 Victoria Macaulay : Poste 4, 26 ans, 1,93 m, USA
N° 12 Jodie Cornelie Sigmundova : Poste 5, 23 ans, 1,93 m, internationale U16, 17, 18
N° 6 Mamignan Toure : Poste 2-3, 22 ans, 1,83 m, internationale U20
N° 9 Marie-Paule Foppossi : Poste 4, 18 ans, 1,84 m, internationale U18
N° 10 Salomé Cordinier : Poste 1, 17 ans, 1,71 m

Tarbes

N° 5 Shauna Beaubrun : Poste 3, 18 ans, 1,78 m
N° 6 Lucie Carlier : Poste 3, 26 ans, 1,87 m
N° 7 Bintou Dieme-Marizy : Poste 1, 32 ans, 1,64 m, Internationale camerounaise
N° 8 Awa Trasi : Poste 3-4, 17 ans, 1,82 m
N° 9 Moina Le Beherec : Poste 4, 18 ans, 1,85 m
N° 10 Sylvie Gruszczynski : Poste 1-2, 30 ans, 1,73 m, Internationale Espoirs
N° 11 Adja Konteh : Poste 1-2, 24 ans, 1,78 m, Internationale Juniors
N° 12 Asia Boyd : Poste 3, 23 ans, 1,85 m, USA
N° 14 Elodie Bertal-Christmann : Poste 4, 32 ans, 1,90 m, Internationale
N° 19 Astan Dabo : Poste 5, 24 ans, 2,03 m, Internationale malienne

Jean-Jacques Lasserre