Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

CULTURE - « Tarbes en scènes » entame sa saison ce week-end

samedi 24 septembre 2016 par Rédaction

Le concert de Michèle Torr, samedi soir au Théâtre des Nouveautés, est la première étape de la saison 2016-2017 de « Tarbes en scènes ». Une saison qui offrira une part importante à la création locale, tout en valorisant des artistes prestigieux venus de toute la France.

Chant et théâtre marquent le début de la nouvelle saison de « Tarbes en scènes » : récital de la chanteuse de charme Michèle Torr, ce samedi soir au Théâtre des Nouveautés ; première résidence de création au Pari du 1er au 9 octobre, avec la pièce « Commis d’office », par la Compagnie de Séméac « Les Pieds dans le Plat ». Un lancement qui révèle la tonalité générale de cette année 2016-2017 sur les deux scènes tarbaises. Une place importante va être accordée aux nombreuses compagnies locales ou régionales, qui proposent une belle palette de création. Parmi elles, signalons d’abord une nouvelle approche, originale et inspirée, de la célèbre histoire des « Macbeth », immortalisée par William Shakespeare : « Une saison avant la tragédie de Macbeth ». Cette pièce écrite par Gloria Carreno, auteure lourdaise, et mise en scène par Eric Durand, de la Compagnie tarbaise « Equipe de réalisation », sera présentée au Théâtre des Nouveautés le 10 décembre. Dans un registre plus fantaisiste, la Compagnie tarbaise du Baluchon revisitera l’un des chefs d’œuvre de Marcel Pagnol, « Le Schpountz », le 4 mars, toujours aux Nouveautés.

Les grands auteurs étrangers seront présents tout au long de la saison. « Une nuit de Grenade », par la compagnie landaise du « Théâtre Label Etoile », en résidence de création du 3 au 11 décembre au Pari, évoque la mort du grand poète espagnol Federico Garcia Lorca, martyrisé par les franquistes au début de la guerre civile. « Y’a plus de saison », d’après l’œuvre d’Italo Calvino, fera l’objet d’une autre résidence au Pari avec la Compagnie toulousaine « Figure libre », du 3 au 11 juin. Oscar Wilde fera une incursion remarquée, toujours au Pari, avec « The real importance of being earnest », par la Compagnie francilienne « Théâtre en anglais », du 28 janvier au 5 février. « Jackie, drame de princesse », de la romancière autrichienne Elfriede Jelinek, sera en résidence au Pari du 5 au 13 novembre, avec la Compagnie tarbaise du Théâtre de l’Or Bleu. L’un des plus grands poètes français, Léo Ferré, recevra un hommage mérité le 7 octobre au Théâtre des Nouveautés. « Grazie mille Léo » réunira 13 artistes autour d’Elrik Fabre-Maigné, en partenariat avec la Scène de Musiques Actuelles de la Gespe.

La saison 2016-2017 de « Tarbes en scènes » sera aussi marquée par le traditionnel « Concert du Nouvel an » au Théâtre des Nouveautés, les 7 et 8 janvier. « Nous avons dû refuser près de 300 personnes à l’entrée du spectacle gratuit en 2016, suscitant une colère compréhensible », confient Stéphane Rigot, directeur de Tarbes en scène, et Céline Roulet, adjointe au maire chargée de la culture. « C’est pourquoi, en 2017, l’entrée aux deux concerts du Nouvel An sera payante, la capacité du théâtre étant limitée à 150 places ». Autre rendez-vous très apprécié du public tarbais : « Pari passion », la semaine du théâtre amateur, du 19 au 25 juin au Pari. La danse fera une escale aux Nouveautés, avec « Le sacre du printemps », par la Compagnie de Rémy Lartigue, « Les ballets de France », le 25 février. Les amoureux du théâtre auront l’occasion de découvrir plusieurs comédiens réputés, lors de spectacles présentés aux Nouveautés. Evelyne Leclercq et Maurice Risch, dans « Ma colocataire est une garce », le 30 septembre. Steevy Boulay, dans « Numéro complémentaire », le 18 novembre. Danièle Gilbert, dans « Lit d’embrouilles », le 13 juin. Et Jean-Claude Dreyfus, dans « Le chant des oliviers », le 1er avril. Les aficionados du Théâtre de boulevard se régaleront avec le chef d’œuvre de Georges Feydeau, « Un fil à la patte », le 15 octobre. Ou encore, avec « Le mariage nuit gravement à la santé », de Wallace et Léandri, le 12 mai. Ces deux spectacles auront lieu au Théâtre des Nouveautés.

Le festival de jazz de Marciac constituera le décor imaginaire d’une pièce en résidence de création au Pari entre le 8 mars et le 2 avril : « Le meilleur spectacle », par la Compagnie gersoise de la Rose. Cinq clowns acrobates mettront en scène une catastrophe dans « Fuite », en résidence au Pari, du 25 février au 5 mars, avec la compagnie toulousaine « Tide Compagny ». Enfin, une œuvre à la tonalité philosophique, « Trois heures sur un toit »,  par la Compagnie du Théâtre de Détour (Eure-et-Loir), sera créée au Pari du 22 au 30 avril. Comme à chaque saison, le Pari proposera de nombreuses expositions, en contrepoint des créations théâtrales.

Jean-François Courtille

Le Pari - 21 rue Georges Clémenceau à Tarbes – tél 05 62 51 12 00 – www.lepari-tarbes.fr

Les Nouveautés – 44 rue Larrey à Tarbes – tél 05 62 93 30 93 – www.theatre-tarbes.fr