Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
  
 
  
 

1,6 million d’euros en plus pour les écoles tarbaises

samedi 3 septembre 2016 par Rédaction

A l’occasion de la rentrée scolaire, Gérard Trémège, maire de Tarbes et son adjoint à l’éducation Gilles Craspay ont tenu leur traditionnelle conférence de presse de rentrée à l’école Jean Moulin.

Pour cette 16 éme rentrée scolaire de son mandat de maire, Gérard Trémège a comme chaque année fait le point sur les écoles tarbaises.

Il a rappelé que la ville de Tarbes gère 15 écoles maternelles, 12 écoles élémentaires et 5 centres de loisirs. Sur les 27 écoles, les effectifs sont à ce jour légèrement en augmentation, on passe de 3 289 à 3 374 élèves. L’ensemble de ces établissements représentent un budget de 10 millions d’euros, et un personnel de 300 personnes.

Le maire de Tarbes a mentionné : « Nous avons procédé à un audit complet sur toutes les écoles de mars à juillet pour faire le point sur les investissements réalisés qui sont de l’ordre de 5 à 600 000 euros par an plus les investissements ponctuels importants comme l’école Paul Bert, entièrement refaite ou l’école Jean Macé qui va faire l’objet d’un investissement de plusieurs millions d’euros à partir de l’année prochaine. Ça va s’échelonner sur 3 ans : 2017, 2018, 2019. Cet audit nous a également permis de procéder à une analyse de tous les besoins des établissements : cela va des rideaux en passant par la peinture et autres… On a aussi pu évaluer les travaux supplémentaires, ils ont été chiffrés à 1 million 600 000 euros.

Pour cette année, il y aura 240 000 euros de travaux qui seront réalisés aux vacances de Toussaint en plus des travaux effectués durant l’été. Ainsi dans 3 ans, on aura répondu aux demandes des enseignants, des parents d’élèves. »

Il a été ensuite question de la sécurité dans les écoles : le maire a précisé que depuis 2014 diverses installations avaient vu le jour dans les écoles : des systèmes de contrôle d’accès qui permettent aux seules personnes autorisées de pénétrer dans les établissements.

 Gilles Craspay, adjoint à l’éducation, poursuit avec le plan numérique :

« La ville de Tarbes s’est engagée sur le plan national du numérique qui a permis la dotation en classes mobiles des écoles en REP : Jean-Jacques Rousseau et Jules Verne qui sont équipées de tablettes. Je considère que cela est une expérimentation. »

« Une réunion doit se dérouler avec l’éducation nationale pour y voir plus clair et pour ne pas se lancer sans savoir où l’on va. Ainsi on verra si cela est opportun de passer à un plan d’équipement plus large. »

Les sujets sur les ALSH et les ALAE ont été abordés :

-Le centre de loisirs de Bours a été rénové extérieurement afin que les enfants profitent au maximum de ce centre. Cette année, près de 650 enfants et ados s’y sont rendus, ils ont pu y faire du camping et participé à de nombreuses activités de plein air. Gérard Trémège a souligné qu’il souhaite pouvoir continuer les activités sur cette infrastructure.

-Pour les ALAE :

-Le dispositif mis en place lors de la dernière rentrée se poursuit, la fréquentation reste stable et tourne autour de 1000 enfants.

La nouveauté 2016 : les repas sans viande dans les cantines. L’idée : élargir l’offre de proposition aux enfants et aux parents de manière à laisser un choix axé sur la qualité nutritive des repas. A noter que les repas sans viande ne sont pas des repas végétariens, ce sont des repas protéinés ‘’ poisson, œufs etc…’’, explique Gilles Craspay.

Autre nouveauté : les familles peuvent réserver les repas de leurs enfants via le site internet, au plus tard le mercredi pour la semaine suivante. Ce qui permet à la cuisine centrale de confectionner un nombre précis de repas afin de lutter contre le gaspillage.

Les séjours de vacances : chaque année, la mairie de Tarbes propose aux enfants de 6 à 11 ans des séjours de vacances d’une à deux semaines. Cette année, 55 enfants ont pu partir durant les vacances de printemps dans l’Ariège en juillet et août à Vieux-Boucau.

Pour terminer, Gérard Trémège a précisé que dans le contexte particulier qui est celui de la grande intercommunalité qui va accueillir à partir de janvier 2017 des communautés de communes, certaines ont décidé de communautariser leur service éducation.

« Si demain au sein de la nouvelle agglomération nous devions communautariser l’ensemble du service éducation qui est pour nous un budget de 10 millions d’euros, 300 personnes et 32 structures, il est évident que la ville de Tarbes ne peut imaginer de communautariser un service d’une telle ampleur avec des engagements importants. Nous ne sommes pas prêts et n’en avons pas non plus l’intention. Apporter demain dans une structure communautaire un service qui fonctionne bien avec des compétences et des moyens appréciés de tous , nous sommes opposés à ce type de transfert »

Nicole Lafourcade