Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

L’UMP en ordre de marche pour les régionales

samedi 30 janvier 2010 par Rédaction

Gérard Trémège, en présence de Brigitte Barèges, a officiellement dévoilé la liste départementale de l’UMP pour les élections régionales des 14 et 21 mars prochains.

11 noms, la plupart bien connus dans le département, dont 7 nouveaux par rapport aux précédentes régionales avec une moyenne d’âge de 47 ans. La plus jeune, Myriam Mendès, 23 ans. La plus âgée, en position non éligible, Marie Vidal, 70 ans de Saint-Lary. Pour Gérard Trémège, la liste « allie expérience par certains engagements militants, et présence territoriale ». Seulement 4 anciens sur une liste de 11 candidats. « Nous ne nous plaçons pas dans l’hypothèse de l’échec » nous dit le maire de Tarbes, « cinq personnes sont éligibles ».

[bleu]Ci-dessous la liste des candidats UMP[/bleu]

Pour Brigitte Barèges, « il faut anticiper les prochains découpages territoriaux ». Elle rappelle qu’elle a contesté les sondages publiés dans un quotidien régional et commandité par Martin Malvy, l’actuel président de la région. Ces dépenses « seront donc réintégrées dans ses comptes de campagne ».

L’UMP a fait le choix « de partir uni dès le premier tour » et la leader régionale précise : « On ne s’alliera pas avec le MODEM ». Voilà donc une position claire qui exclut toutes compromissions et manœuvres pour le second tour. Le slogan de la campagne est « La France change, changeons Midi-Pyrénées ». Pour Brigitte Barèges, « la région est menée par un parti sectaire et clientéliste ». Et elle annonce un programme en deux points :

Ne pas augmenter les impôts

L’emploi.

Pour la tête de liste UMP, il faut « faire un plan de relance dans tous les domaines : transport, agriculture… La région est inerte depuis trop longtemps ». Et les attaques ciblées contre la majorité de gauche actuelle et le Président Malvy ne manquent pas. « Quand on ne fait rien, on ne mécontente personne » précise-t-elle. Et de citer le cas de LGV (Ligne à Grande Vitesse) : « On en parle depuis 12 ans et il n’y a pas une réserve foncière... On reporte de 2016 à 2020… C’est un exemple de non politique et non action ». Elle aborde également la problématique de l’irrigation liée à des centrales hydrauliques produisant une énergie renouvelable. « Rien n’a été fait » martèle-t-elle. Et elle en rajoute sur les lycées, des constructions qui dépassent tous les coûts, etc…

Voilà qui nous promet une campagne active et peut-être bien intéressante car au final, il s’agit bien de l’argent public.

Louis Dollo

Date des réunions publiques

Mercredi 17 février à 19h30 : Bagnères de Bigorre à l’Espace Maintenon
Vendredi 19 février à 19h30 : Argelès-Gazost au casino en présence de Brigitte Barèges qui passera la journée en Bigorre
Mercredi 24 février à 19h30 : Lannemezan à la Mairie, salle des mariages
Jeudi 4 mars à 19h30 : Vic en Bigorre à la salle du Conseil Municipal
Mercredi 10 mars à 19h30 : Tarbes à la salle des fêtes
Mercredi 17 mars à 19h30 : Lourdes au palais des Congrès.