Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Rugby : Saint-Nazaire toujours à flot

dimanche 28 août 2016 par Rédaction

Vendredi soir les allées et les vestiaires de Maurice Trélut bruissaient du forfait de Saint-Nazaire, le premier adversaire du TPR dans la poule d’accession. A priori il n’en est rien même si le club n’a pas résolu ses problèmes financiers. Lors du dernier point presse du 18 août, les dirigeants se sont montrés confiants. D’après nos ’’confrères’’ « La situation financière du club, la dette de 163 000 euros, les 150 000 euros de partenariat en cours, la subvention de 366 000 euros de la ville de Saint-Nazaire, le budget de 1,1 million d’euros et les nouvelles perspectives de financement ont été présentés et expliqués. Tout comme la volonté de gérer au plus près les finances du Club ’’en bon père de famille’’ et de travailler autrement avec les partenaires et avec tous, dans la transparence et en associant le plus largement possible toutes celles et ceux qui font vivre le SNR. » L’objectif du Président Karl Misse, malgré les difficultés rencontrées, n’a pas changé : « passer au mieux cette année 2016-2017 de transition et de se mettre en ordre de marche pour aller à la victoire dans la Poule Elite d’ici à trois ans. »

De plus Saint-Nazaire vient de disputer son premier match de préparation ce samedi 27 août contre Rouen. A cause de toutes les incertitudes qui pèsent sur le club les joueurs ont repris tardivement et la courte défaite 21-14, contre une solide équipe rouennaise, est un encouragement pour le nouvel entraîneur David Banquet. L’ancien pilier de Béziers, Dax, Bègles-Bordeaux, Limoges, Narbonne, Montauban, qui a terminé sa carrière à Toulon (2009), a réussi l’exploit de faire monter Libourne son club d’origine de l’Honneur à la Fédérale 2 comme entraîneur. Le fait qu’il ait quitté son affaire familiale et son statut de héros local pour rejoindre Saint-Nazaire, laisse entendre qu’il a reçu des garanties sur la situation financière du club.

J-J L.