Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Tarbes écrase Valence d’Agen

samedi 27 août 2016 par Rédaction

Tarbes bat Valence d’Agen : 59-7 (Mi-temps 31-0)

Evolution du score (5-0, 12-0, 19-0, 24-0, 31-0 // 31-7, 38-7, 45-7, 52-7, 59-7)

Arbitre : Eric Glèzes (A-B)

Pour Tarbes : Neuf  essais, Casals (13ème), Vinusa (25ème, 30ème), Paris (28ème), Demaï-Hamecher (35ème), Dumestre (63ème, 73ème), Jambaque (70ème), Soustric (80+3), sept transformations Claverie (25ème, 28ème, 35ème), Bouyxou (63ème, 70ème, 73ème, 80+3)

Pour Valence d’Agen : Un essai Laffite (51ème) une transformation Baldy

Carton rouge Taeare (2ème)

Carton jaune (61ème)

Pour cette troisième rencontre, le staff tarbais avait choisi Valence d’Agen le vice-champion de France de Fédérale 1. Une équipe solide devant et très joueuse qui avait été la meilleure attaque lors des phases finales. C’était donc a priori un vrai test pour les Tarbais mais ils sont tombés sur une équipe décimée par les blessures et en retard de préparation comme l’explique son entraîneur Olivier Laurent (AUDIO). Ce qui peut expliquer la large victoire bigourdane avec neuf essais à la clé, cinq en première mi-temps et quatre en seconde période. D’autant que les Lot-et-Garonnais, ont été réduits à 14 dès la 2ème minute suite à un carton rouge pour placage dangereux du pilier Taele sur Brice Ferrer qui a fini sur une civière et aux Urgences. Un début de match perturbé aussi par la blessure de l’ailier Dantressangles, évacué lui aussi sur civière aux Urgences. Ce qui peut expliquer le début un peu brouillon des Tarbais, avec des fautes de mains, sous la pression d’une défense agressive et de gros placages. D’autant que le jeune 3ème ligne toulousain est devenu l’une des plaques tournantes et des têtes pensantes du groupe et qu’il a fallu se réorganiser.

Pour ce troisième match de préparation, Marc Dantin et Mickaël Etcheverria, avaient choisi de revenir aux deux mi-temps traditionnelles mais avec deux équipes distinctes. D’abord une équipe composée en majorité d’anciens et des recrues de premier plan, puis une équipe composée à majorité des Espoirs encadrés par quelques anciens comme Rubio et Domec, de nouveau positionné au centre. La première équipe s’est imposée 31-0 et la seconde 28-7 face à des Lot-et Garonnais réduits à 14 suite à un carton jaune pour anti-jeu mais qui jouaient à 15 après la mi-temps, à la demande de Marc Dantin. Si l’équipe 1 a fait la différence par sa puissance et sa cohésion, l’équipe 2, un peu plus brouillonne et moins puissante, s’est imposée par son envie et sa vitesse. Des atouts confirmés par le dernier essai venu d’une relance de 90 m de Bouyxou, sur un ballon récupéré, après plusieurs minutes passées à défendre la ligne d’essai sous les assauts de Valence d’Agen. Des Agenais qui venaient de se sortir d’une mêlée à 5 m et qui avaient choisi de jouer une pénaltouche (80ème) et deux pénalités à la main dans les 5 m tarbais. Une générosité qui allait leur coûter un essai supplémentaire. 

Les supporters tarbais ne sont pas venus en masse mais ils se sont régalés des dix essais, dont neuf inscrits par les Bigourdans, comme le prouvent les TPR, TPR, scandés par le public. Si les Tarbais ont été moins dominateurs que contre Oloron et Tyrosse en mêlée fermée et toujours un peu balbutiants en touche, ils se sont montrés solides en défense et toujours tranchants en attaque, tant au large que dans l’axe. Tous les essais sont issus de superbes mouvements enclenchés à partir de phases classiques ou sur des contres. Autant l’équipe des ’’anciens’’ que de celle des ’’jeunes’’ ont fait preuve d’envie et de générosité comme le souligne Benjamin Collet, le capitaine des premiers (AUDIO). Le jeune Thibault Paris, un pur tarbais issu de l’Ecole Rugby, entré en cours de jeu après la blessure de Ferrer, a su se mettre au diapason en marquant un essai splendide. Lui aussi souligne l’excellent état d’esprit qui règne entre jeunes et anciens (AUDIO). Nicolas Vergallo, qui a été un animateur hors pair, confirme l’osmose mais relativise la prestation tarbaise par rapport à l’adversaire. (AUDIO). Son compère de l’ouverture, Jean-Baptiste Claverie, excellent dans tous les secteurs, se trouve de mieux en mieux dans ce groupe (AUDIO) et croit au potentiel de l’équipe. Marc Dantin (AUDIO) relève lui aussi l’état d’esprit de l’équipe et l’osmose qui est en train de se faire entre les ’’anciens’’ et les ’’jeunes’’. Mickael Etcheverria se réjouit lui aussi du jeu mis en place mais regrette l’essai encaissé en début de seconde mi-temps (AUDIO). Une prudence qu’écarte d’un revers de main Olivier Laurent, un vieux routier de Fédérale, qui a affronté Soyaux-Angoulême et Massy en poule et Romans et Chambéry en phase finale (AUDIO)  

Equipe 1ère mi-temps : Dadunasvhili, Casals, Brison, Percival, Antonescu, Collet (Cap), Havea, Ferrer (Paris 2ème), Vergallo, Claverie, Vinusa, Laharrague, Cabanne, Estevez, Demaï-Hamecher

Equipe 2ème mi-temps : Sevestre, Béziat, Duny, Capbernet, Tuimalo, Bonnecarrère, Fuxan, Sajous, Bats, Bouxyou, Rubio, Domec (Cap), Latisnères-Palacin, Dumestre, Berbizier.

Jambaqué, Paulet, Soutric, Bude et Luxero, sont entrés en cours de jeu

Jean-Jacques Lasserre