Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Un nouveau patron pour le groupement de gendarmerie

mercredi 24 août 2016 par Rédaction

Le lieutenant-colonel Thierry Etienne succède au colonel Thomas Deprecq

Nouvellement affecté à la tête du groupement de gendarmerie des Hautes Pyrénées, le lieutenant-colonel Thierry Etienne succède au colonel Thomas Deprecq. Le lieutenant-colonel Thierry Etienne s’est présenté à la presse ce mardi matin au sein de la caserne Charraz. .

Depuis son arrivée, il y a un mois, le nouveau patron de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées a rencontré les différents élus et personnalités du département. Un département qu’il découvre. A son temps libre , il prend son vélo et parcourt les routes du territoire des Hautes-Pyrénées mais aussi ses cols et leur beauté : Tourmalet, Soulor, Aspin, Hautacam, et sur le nord du département : Madiran, Tournay, Trie-sur-Baïse.

Sa première impression sur le département des Hautes-Pyrénées :

« Dans ce beau département on y trouve une délinquance maîtrisée, un département où il fait bon vivre. On peut y voir une problématique de sécurité routière pour laquelle je serai vigilant. J’ai rencontré des gendarmes passionnés et investis, très proches du territoire dont ils ont une bonne connaissance.  »

Ses objectifs :

Maintenir la délinquance le plus basse possible, renforcer la sécurité routière et maintenir le lien qui existe entre les gendarmes et le territoire.

La gendarmerie dans les Hautes-Pyrénées c’est :

- 385 gendarmes, 3 compagnies : Tarbes, Argelès-Gazost et Bagnères de Bigorre.
- 1 ESR (escadron départemental de la sécurité routière).
- 1 PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne) à Pierrefitte-Nestalas
- A Tarbes, le groupement de commandement (service administratif).

« Depuis mon arrivée, j’ai pu voir une excellente coopération avec la police nationale. Nous avons un échange d’informations qui marche très bien , pour exemple , il y a quelques jours, cela nous a permis d’interpeller l’auteur d’un vol dans un commerce. »

Thierry Etienne  : 45 ans, marié, 3 enfants. Spécialiste de la montagne.

Son cursus professionnel  :

- 1991 : école nationale des sous officiers d’active à Saint-Maixent (79)
- 1992 : école d’application de l’artillerie à Draguignan (83)
- 1992-1995 : sous-officier, chef de pièce au 68ème régiment d’artillerie de la Valbonne (01)
- 1995-1997 : élève-officier à l’école militaire interarmes de Coëtquidan (56)
- 1997-1998 : lieutenant en formation à l’école des officiers de la gendarmerie nationale de Melun (77)
- 1998-2001 : commandant du peloton d’intervention de l’escadron de gendarmerie mobile de Grenoble (38)
- 2001-2005 : commandant du peloton de gendarmerie de haute montagne de la Savoie à Bourg- Saint-Maurice et Modane (73)
- 2005-2009 : commandant de compagnie à Annecy (74)
- 2009-2010 : officier de quart-centre de renseignement opérationnel de la gendarmerie.
- 2010-2011 : stagiaire à l’école de guerre.
- 2011-2016 ; commandant de groupement en second-groupement de gendarmerie départementale de la Haute Corse à Bastia.
- 2016 arrivée à Tarbes.

Notre rédaction lui souhaite la bienvenue.

Nicole Lafourcade