Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

La LNR ’’invite’’ des clubs nordistes en Pro D2

mardi 16 août 2016 par Rédaction

Lors de la Conférence de Presse de rentrée, la LNR a dévoilé son Plan Statégique 2016-2023. Un plan de cinq ans qui va déboucher sur une « Pro D3 Développement » qui comprendra les meilleurs clubs de Fédérale 1. Mais la décision la plus importante et qui touche directement le TPR, c’est le lancement d’une « wild card » offerte aux clubs nordistes dès 2018, pour accéder à la Pro D2. « Développer le rugby professionnel dans des zones non pourvues en rugby pro est l’une de mes principales marottes depuis vingt-cinq ans que je m’occupe de rugby au niveau national, que ce soit à la Fédé ou à la Ligue », rappelle Goze. « J’en ai beaucoup parlé ; il ne s’est jamais rien fait. Là, profitant de ma situation de président, j’ai essayé de faire bouger les choses ». La sélection se fera sur des critères géographiques dans des zones à fort potentiel économique et démographique. En prime l’heureux élu obtiendra une aide de 800 000 €, à raison d’un invité par an à partir de la saison 2018-2019. Du coup, au lieu de deux montées sportives, comme à la fin de cette saison, un seul club obtiendra sportivement la montée. Tarbes, qui comme les autres clubs du Sud-Ouest, ne bénéficiera jamais de cette wild card, devra impérativement monter cette année sous peine de se retrouver englué pour longtemps en Fédérale 1. Une expérience qui va s’étaler sur trois saisons, à raison d’une équipe ’’invitée’’ en Pro D2 chaque année.

Développement du rugby à VII et Féminin

Dans le cadre du développement du rugby à VII, tous les clubs du Top 14 devront avoir une équipe à VII, composée de joueurs Espoirs et de quatre joueurs pro. Sept villes accueilleront ce circuit Pro où les équipes s’affronteront en Tournoi type Seven Séries. Dans le cadre du Développement du rugby féminin, tous les clubs professionnels (Top 14 et Pro D2) devront posséder une équipe de rugby féminin. Ce qui est déjà le cas du TPR.