Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

Rassemblement citoyen à Tarbes pour commémorer Hiroshima et Nagasaki

samedi 13 août 2016 par Rédaction

Le Mouvement de la Paix des Hautes-Pyrénées a organisé samedi un rassemblement pour commémorer le bombardement nucléaire sur les villes japonaises d’Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945. L’occasion de réclamer un traité sur l’interdiction des armes nucléaires.

Le parvis de l’Hôtel de Ville de Tarbes abrite une scène insolite, ce samedi d’août 2016. Un groupe de personnes exubérantes sort de la Mairie, après un mariage civil, et croise un autre groupe de personnes au visage grave, réunies devant des affiches représentant une colombe de la paix sur fond blanc et bleu. Quelques enfants invités au mariage observent avec perplexité ce rassemblement citoyen, organisé par le Mouvement de la Paix des Hautes-Pyrénées. Les personnes réunies pour l’occasion viennent commémorer un anniversaire tragique. Celui du bombardement des villes d’Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945, qui mit un terme à la guerre entre Américains et Japonais dans le
Pacifique. Un désastre humanitaire et écologique. Le monde entier découvrit, ce jour-là, que l’être humain maîtrisait désormais une technologie capable de détruire toute vie sur la planète. « Nous pensions que, forte de cette tragédie, l’humanité se serait débarrassée des armes nucléaires. Loin s’en faut », souligne Dany Allaire, président du Mouvement de la Paix 65, dans son discours commémoratif. « 9 Etats possèdent aujourd’hui un total de 15 395 armes nucléaires. Mais surtout, 4 120 armes sont en déploiement opérationnel. C’est une menace constante contre notre sécurité. Pour faire face à ce danger, accru par la modernisation actuelle des arsenaux, il faut poser en grand la question du désarmement nucléaire ». Dany Allaire ajoute que l’arme nucléaire est « inadaptée aux défis de la sécurité, notamment face au terrorisme. Les sommes folles qu’elle engloutit constituent un détournement de fond au détriment des besoins de développement humain ». Le Mouvement de la Paix édite une carte postale destinée au Président de la République. Elle s’adresse ainsi au Chef de l’Etat : « toute utilisation des armes nucléaires aurait des conséquences humanitaires et environnementales catastrophiques. Aussi, je vous demande d’agir, pour la mise en place d’un Traité d’interdiction des armes nucléaires ».

Jean-François Courtille