Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
      
   
     

La détresse financière des salariés de « Meilleur Contact 65 » à Saint-Laurent-de-Neste

lundi 8 août 2016 par Rédaction

Après l’annonce de la mise en redressement judiciaire de leur entreprise, les salariés du Centre d’appels « Meilleur Contact 65 » sont à présent confrontés au retard dans le versement de leurs congés payés du mois de juillet 2016. Une situation qui les place dans une situation délicate auprès de leurs banques.

Les salariés de « Meilleur contact 65 », à Saint-Laurent de Neste, sont en colère. « Nous en avons ras-le-bol. Non seulement, l’avenir de notre entreprise est compromis, avec le processus de liquidation judiciaire en cours. Mais en plus, nous ne savons pas quand les congés payés du mois de juillet nous seront versés ». Corinne Capdeville, déléguée du personnel FO, raconte la surprise désagréable vécue par une quinzaine de familles, parties en vacances au mois de juillet, quand elles ont découvert que leurs congés payés n’ont pas été versés le 5 août, contrairement à ce qui était prévu. « Nous avons essayé en vain de contacter l’AGS, qui doit assurer ces versements. Par ailleurs, l’administrateur judiciaire de « Meilleur Contact 65 » nous a répondu que les congés payés de juillet seraient versés autour du 16 août, mais sans garantie. Cette situation met plusieurs familles en grande difficulté vis-à-vis de leurs banques ».

Corinne Capdeville et les autres délégués FO du Centre d’appels « Meilleur Contact 65 » ont sollicité l’aide du Sous-Préfet de Bagnères-de-Bigorre, Gilbert Manciet, qui suit le dossier de près. « Sur son conseil, nous avons demandé à l’administrateur judiciaire d’établir des attestations destinées aux banques, pour éviter des agios et des rejets de prélèvements. Nous n’avons pas encore eu de réponse à ce sujet ». Les autres salariés du Centre d’appels hésitent, du coup, à poser les congés qui leurs sont dus pour les mois d’août et de septembre. Ils craignent de ne pas être payés non plus. La prochaine réunion du Comité d’entreprise de « Meilleur Contact 65 », le 17 août, s’annonce mouvementée.

Jean-François Courtille