Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Le TPR en stage à Maubourguet

jeudi 28 juillet 2016 par Rédaction

Depuis le mardi 26 juillet, 47 joueurs et 6 membres du staff, sont en stage à Maubourguet où les installations du Bouscarret ont été mises à la disposition du TPR. Les joueurs profitent du grand gymnase et de sa salle de musculation, ainsi que du terrain de rugby pour peaufiner leur entraînement.

Après quinze premiers jours destinés à la remise en condition physique, au passage des tests et à une reprise rugbystique, les Tarbais sont passés aux choses sérieuses au cours de ce stage de quatre jours en Val d’Adour sur les terres de leur entraîneur Marc Dantin. Les joueurs sont hébergés au Château de Lascazères, qui date du début du XVIème siècle et qui était à l’origine un pavillon de chasse pour Jeanne d’Albret, la mère d’Henri IV, entièrement reconstruit entre 1871 et 1876. Aujourd’hui le Château de Lascazères abrite un Centre Médico Professionnel et une colonie de vacances. Ce stage, où les joueurs et leur encadrement sont ensemble 24 h/24h, permet aussi au groupe de se découvrir et de se souder. Car l’ancien groupe a explosé à la fin de la saison avec le départ de 23 titulaires dont 7 première ligne (Costa-Repetto, Giudicelli, Schuster, Grobler, Negrotto, Mirtskhulava, Stroé) de 5 seconde ligne (Boukerou, Lockley, Nemsadze, Timani, Veyret), de 2 troisième ligne (Garrault, Manu), de 4 demis (Boussarie, Queheille, Poet, Smit), de 4 trois-quarts (Cocagi, Lamotte, Tranier, Veau) et d’un arrière gravement blessé (Poitrenaud). Marc Dantin (AUDIO) s’est retrouvé avec tout un groupe à reconstruire puisque seuls 12 joueurs opérant en Pro D2 sont restés, dont 3 première ligne (Koberidze, Béziat, Casals), un troisième ligne (Collet), 2 demis (Laharrague et Vergallo), 5 trois-quarts (Cabanne, Demaï-Hamecher, Latisnères-Palacin, Rubio, Vunisa), un arrière (Domec). Un groupe complété par les joueurs du Centre de Formation dont certains, comme les troisième ligne Armary, Sajous, Tuimalo et le seconde ligne international roumain, Antonescu s’entraînaient avec les pros.

Ce stage de quatre jours, est l’occasion pour les équipiers premiers de la saison dernière, pour les joueurs du Centre de Formation et pour les recrues de faire plus ample connaissance. Sur le terrain des affinités se sont créées entre anciens, recrues et jeunes du Centre de Formation. La vie de groupe prend forme, le premier soir les avants ont préparé le dîner et le lendemain les trois-quarts leur ont rendu la politesse. Tous participent, staff compris, aux différentes corvées et tout se termine le soir en chansons comme dans une vraie colo.

Des contacts musclés

Si le matin est consacré à l’apprentissage des systèmes de jeu, à des exercices physiques et à la muscu, l’après-midi est dévolue au rugby et à l’application des systèmes mis en place durant la matinée. Les blessés ou les joueurs en cours de reprise ont un entraînement spécifique avec Fabien Dionèse. Les autres, sous la houlette de Marc Dantin (AUDIO), de Mickaël Etcheverria, de Jean-Charles Laran et de Bertrand Cazamayou, répartis en deux équipes, ont fait mardi un entraînement en opposition assez musclé où certains contacts furent plutôt rudes. Celui du mercredi aussi intense, a été consacré à la défense et aux mêlées. L’herbe grasse du Bouscarret permet aux joueurs de se livrer sans trop de retenue. Marc Dantin a l’œil partout, enregistrant le moindre détail, pour l’analyser avec les joueurs lors du débriefing qui suit. Un entraînement partagé entre des séances musclées, des plages de récupération où le coach et les joueurs se chambrent gentiment, des analyses sans concession mais toujours positives de Marc Dantin qui sait rigoler mais aussi pousser des coups de gueule à bon escient. Marc Dantin est un perfectionniste, qui aime partager avec ses joueurs et disséquer mouvement par mouvement une phase de jeu ou s’asseoir à côté d’un joueur pour lui expliquer en particulier ce qu’il attend de lui. Dadunasvhili, nous glisse en passant, ’’il est unique, il considère chaque joueur, que ce soit un pro expérimenté ou un jeune du Centre de Formation.’’ Le coach tarbais est un vrai chef de bande, attentif à chacun, et beaucoup d’anciens joueurs qui l’ont côtoyé dans le passé l’ont rejoint à Tarbes. Dadunasvhili et Havea, étaient avec lui à Périgueux, Claverie l’a connu à Mont-de-Marsan, tout comme Bats qui l’a retrouvé à Bagnères avant de le suivre au TPR en compagnie de Bonnecarrère et de Dumestre.


L’occasion aussi de tester de nouveaux joueurs pris à l’essai comme le centre portugais international de rugby à 7, Aderito Esteves (31 ans, 1,93 m, 106 kg) qui a participé au dernier HSBC Paris Seven Series et le pilier tongien de Colomiers Tapu Falatea (27 ans, 1,87 m, 126 kg).

 

Le stage de cohésion se déroulera du 26 au 29 juillet à Maubourguet.

Le premier match amical opposera le TPR au FC Oloron le 13 août à Saint Lary. Le 20 août, match amical contre l’US Tyrosse à Maubourguet.

Le 26 août, match amical contre l’Avenir Valencien à Tarbes.

Le 1er septembre, match amical contre l’US Tyrosse à Tyrosse.

 

Le championnat Fédérale 1 poule d’accession débutera le 11 septembre à Saint Nazaire contre le Saint Nazaire Rugby Loire Atlantique. Le premier match à Maurice Trélut aura lieu le samedi 17 septembre ou dimanche 18 septembre contre le RC Aubenas Vals.

Le TPR contacte tous les clubs de la poule d’accession afin d’organiser avec leur accord nos rencontres à domicile le samedi soir.

Chaque match de l’équipe 1 sera précédé du match entre les équipes « réserve » des clubs , ce qui donnera à chacun l’occasion de voir deux matchs de rugby successifs.

Jean-Jacques Lasserre