Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

« La désobéissance » de Lionel Sabatté au Parvis

dimanche 10 juillet 2016 par Rédaction

Peinture et sculpture sont à l’honneur jusqu’au 1er octobre 2016 au Centre d’art contemporain du Parvis, avec l’exposition des œuvres oniriques de Lionel Sabatté sur le thème de la désobéissance. La technique créative de cet artiste a pour originalité d’utiliser des matériaux issus du monde végétal ou humain. Un univers surprenant qui invite le visiteur à franchir le mur des apparences.

Peintures immenses aux couleurs vives évoquant des créatures fantasmagoriques. Sculptures décharnées et sombres, comme pétrifiées dans un ultime mouvement. Arbres desséchés abritant d’insolites flocons printaniers. L’exposition de Lionel Sabatté compose une symphonie plastique surprenante et d’un premier abord difficile. Dans l’immense salle aux murs immaculés du Centre d’art contemporain du Parvis, le visiteur doit prendre le temps de se laisser apprivoiser par ces œuvres déroutantes pour en saisir la profondeur et la beauté paradoxale.

« Le titre de l’exposition, « La désobéissance », fait référence à ce contraste entre les peintures aux tonalités chaudes et la dureté des sculptures », précise l’artiste plasticien. « Elle évoque la Genèse et le moment où Eve décide de transgresser l’interdit pour découvrir l’arbre de la connaissance. Le visiteur peut y voir aussi un écho aux tumultes de l’actualité sociale et politique ». Lionel Sabatté a choisi ce thème avec la complicité de Magali Gentet, la directrice du Centre d’art contemporain, rencontrée en 2013 à Tarbes lors d’une exposition collective. « Magali suit mon parcours artistique depuis plusieurs années, et l’idée de confier mes œuvres au Parvis est venue naturellement ».

L’inspiration artistique de Lionel Sabatté naît à partir de ses « coups de foudre avec des matériaux ». Ainsi, l’un des arbres exposés au Parvis est un olivier mort pendant le fameux hiver 1954 au cours duquel l’Abbé Pierre a lancé son appel à la générosité. L’artiste utilise aussi des matériaux moins nobles, comme les poussières recueillies dans une station de métro, qui « habillent » le cygne noir de l’exposition. Ou encore, les feuilles de thé infusées qu’il déverse sur la toile pour s’y mélanger avec les couleurs. Pour ses deux futures expositions près d’Aix-en-Provence et à Béthune, il présentera les dessins réalisés à partir des arbres morts du Mont Saint-Odile. Et ses créatures sculptées composeront un défilé, lors d’une autre exposition en janvier 2017 à Los Angeles.

En marge de l’exposition gratuite ouverte tous les jours au public du mardi au samedi, le Centre d’art contemporain du Parvis proposera, sur inscription au 05 62 90 06 03, des visites de groupes et des ateliers. Sans oublier les petits déjeuners « Histoire de l’art ».

Jean-François Courtille

Le Centre d’art contemporain du Parvis à Ibos, sur la route entre Tarbes et Pau, est situé au premier étage du Centre commercial du « Méridien » – Site internet : www.parvis.net – tél : 05 62 90 60 82. Exposition « La désobéissance » de Lionel Sabatté jusqu’au 1er octobre 2016.