Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

1er RHP : « Un régiment d’exception, les Tarbais peuvent en être fiers » (Colonel Benoît Aumonnier)

vendredi 1er juillet 2016 par Rédaction

A la veille de son départ, c’est avec émotion que le colonel Benoit Aumonnier, chef de corps du 1er RHP, est revenu sur les deux années passées au régiment.

« Ce sont deux années riches et denses qui viennent de s’écouler. De nombreux défis ont été relevés, projetés largement en opérations extérieures : Liban, Afrique, Tchad, Niger, Mali et depuis 1 an l’opération sentinelle pour la protection de la population en province mais également à Paris où le régiment a eu l’opportunité de commander toutes les troupes déployées à Paris en mars et avril dernier.

Le régiment a bénéficié de l’apport d’un nouvel escadron le 5éme depuis mars. Du reste, il revient d’un exercice majeur interalliés de 3 semaines où il a travaillé avec les paras américains et anglais. Il a validé tout ses savoirs faire opérationnels, un beau challenge.
Le régiment a une très grande expérience opérationnelle. Ici on a tout pour bien vivre, tout pour bien s’entraîner. On a une conjonction de facteurs remarquable. Je mesure ma chance d’avoir été à la tête de ce régiment et si je peux me permettre : je suis comme les pilotes je préfère piloter une formule 1 qu’un kart.
 »

Il a salué les hommes et les femmes du régiment qui sont tous tournés vers le succès et la réussite dans leurs diverses missions avec le sens du service, et ce avec enthousiasme.

Il a ensuite remercié les tarbais qui peuvent être fiers de leur régiment : « On sent qu’il y a un vrai soutien de la part de la population et si les tarbais ne nous accueillaient pas aussi bien , le moral du régiment serait moins bon. Ce régiment est un régiment d’élite et les tarbais y ont leur part. Les tarbais peuvent être fiers de leur régiment. », a souligné le colonel Aumonnier.

C’est le cœur serré que le colonel Benoit Aumonnier quitte les Pyrénées et les hussards parachutistes pour Paris où il va encadrer les élèves de l’école de guerre.

Il est remplacé par le colonel Renaud Rondet qui sera le 96éme chef de corps qui connait déjà bien le régiment.

Nicole Lafourcade