Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Les Républicains de la 2ème circonscription : dans la ligne de mire la primaire de la droite et du centre d’abord puis les législatives ensuite

lundi 30 mai 2016 par Rédaction

Samedi 28 mai, la 2ème circonscription de la fédération départementale Les Républicains a organisé un repas-débat au Wikiwan, le restaurant de l’aéroport Tarbes-Lourdes Les Pyrénées.

Frédéric Cieutat, délégué de la 2ème circonscription, a présenté le déroulement de la journée : « Le choix du lieu est tout un symbole, il incarne le dynamisme économique de notre territoire et est central pour la circonscription. »

Un atelier sur le thème de l’agriculture a été animé par Frédéric Cieutat, avec pour intervenants Guy Sayous et André Tarbès, agriculteurs et éleveurs dans le pays de Lourdes, qui sont venus exprimer leurs craintes, « mais aussi leur envie d’avancer, de défendre notre territoire, notre espace de vie commun ». Ils ont mis l’accent sur le besoin de liberté : « Là, nous disons attention à la dictature des normes ».

Jean-Michel Ségneré, maire de Horgues et chef d’entreprise, a interrogé l’assemblée : « Dites-moi comment, nous, Maires de communes rurales, nous pouvons faire pour vous ? » Des amorces de réflexion ont été avancées. Les cuisines centrales alimentant les cantines scolaires devraient faire l’effort de se fournir auprès des producteurs locaux, « une action dont dépend la survie de nos agriculteurs et éleveurs ».

« Sous l’autorité de notre Président et de notre secrétaire départemental, j’ai mis en place un maillage du territoire avec des référents qui y sont solidement installés, a noté F. Cieutat. Avec Les Républicains, notre mouvement a retrouvé ses fondamentaux, un grand parti populaire incarnant le dynamisme, la force de proposition. Notre objectif est de se saisir - sans tabou - de tous les sujets, des préoccupations de nos concitoyens et en ce qui nous concerne celles des Haut-Pyrénéens. La volonté de la fédération et du mouvement national est de donner la parole à tous. Et ce dans l’objectif de contribuer à l’élaboration et à la validation du projet du parti pour préparer l’alternance en 2017, dont notre pays la France a grand besoin. Aujourd’hui beaucoup de gens, la plupart que nous croisons lors de nos contacts se posent la question de qui gouverne : un organisme syndical pesant tout au plus 3% ou le gouvernement ? C’est la question même de la conception de la démocratie. Selon la constitution le débat se fait au parlement, pas dans la rue ! Néanmoins c’est là aussi la question de la conception de l’accession au pouvoir. Mentir pour être élu ne permet pas de gouverner pour mener les réformes dont la France et les Français ont besoin. » Et de revenir sur les promesses de François Hollande : « Il a clairement menti lors de sa campagne, en niant la crise et en promettant la retraite à 60 ans. Tout va bien ! Aujourd’hui la vérité qu’il a voulu cacher lui explose entre les mains. Je rappellerai à François Hollande que le monde agricole est en crise et que celle-ci ne s’est pas arrêtée avec le salon de l’agriculture. C’est étrange F. Hollande disait de Nicolas Sarkozy qu’il était clivant, mais nous constatons que la division est forte et profonde dans notre société et nous ressentons que cela s’est aggravé depuis 4 ans ».

A l’issue de l’atelier, l’apéritif traditionnel a été servi avant le repas.

Gérard Trémège, président départemental du parti Les Républicains, a évoqué les prochaines échéances électorales avec notamment l’organisation de la primaire de la droite et du centre les 20 et 27 novembre qui va nécessiter une forte mobilisation puisque 120 personnes devront s’investir dans les 29 bureaux de votes répartis dans le département.

Trois candidats pour les législatives

Le Président Départemental Gérard Trémège a précisé que ce genre de rencontre était amené à se développer « car elle démontre que notre formation vit et que nos militants participent à l’élaboration du projet d’alternance de 2017 ». Il a également exprimé sa volonté de voir le travail remarquable déjà engagé de rénovation du mouvement se poursuivre en Bigorre avec le nouveau Secrétaire Départemental Sylvain Peretto. « Un travail qui doit nous amener à renforcer notre présence sur les territoires et trouver des candidats pour les échéances futures ». Gérard Trémège a évoqué ensuite que le mouvement se prépare à la fois pour les législatives et la primaire 2016. S’agissant des Législatives 2017, un Comité Départemental se tiendra le 14 Juin prochain où les candidats à la candidature se présenteront. Le comité donnera un avis et c’est la commission nationale d’investiture qui décidera du candidat retenu. 

Trois candidats se sont positionnés pour les prochaines élections législatives dans la 2e circonscription : Jean-Michel Ségneré, Maire de Horgues et président de la société aéronautique basée à la ZAC du Toulicou à Adé, Laurent Solomé , Adjoint au Maire de Gavarnie et Secrétaire Départemental Adjoint, Clément Menet, Maire de Vic en Bigorre. Pour l’instant, personne n’a fait acte de candidature dans la 1e circonscription. Il faudra trouver une femme.

Gérard Trémège a terminé son intervention en parlant de la primaire des 20 et 27 novembre. Il a été chargé par la commission nationale d’organiser la Primaire 2016 dans les Hautes-Pyrénées avec une commission de 10 membres. « Un travail énorme et complexe. Il y aura près de 29 bureaux sur le département dont 16 sur la deuxième circonscription et 13 sur la première circonscription. Il faudra près de 120 personnes pour tenir ces bureaux ». Il a précisé que la Fédération des Hautes-Pyrénées Les Républicains restera neutre et laissera un libre choix à ses adhérents.