Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Les vœux de Chantal Robin-Rodrigo

lundi 11 janvier 2010 par Rédaction

La députée PRG de la 2e circonscription des Hautes-Pyrénées a présenté, ce lundi, ses vœux à la presse départementale et à travers elle aux habitants des Hautes-Pyrénées. Elle a développé plusieurs sujets : le redécoupage électoral qui pour elle n’appelle aucune critique puisqu’on revient à une situation antérieure. Elle annonce qu’elle sera candidate à la candidature dans la 2e circonscription (Castelnau-Rivière-Basse-Tarbes-Lourdes-Argelès-Pays Toy et Val d’Azun). Elle regrette certaines polémiques (visé sans aucun doute Jean Glavany), précisant que Pierre Forgues, l’actuel député PS de la 1ère circonscription constatait que ce rééquilibrage allait dans le sens de ce qu’il était auparavant. Elle a toutefois regretté qu’au plan national, on donne 11 sièges aux Français de l’étranger, soit pour elle 11 sièges à l’UMP. Elle a annoncé que le PS et le PRG devaient renouveler leurs accords électoraux, ce qui se traduira par une circonscription socialiste (la 1ère) et une circonscription radicale (la 2e). S’agissant des régionales, le PRG se rangera dès le 1er tour derrière Martin Malvy, le président socialiste sortant. Le Radicaux de gauche devraient avoir les "dossards" 3-6 et 9.

Ensuite, Chantal Robin-Rodrigo a évoqué la modification des institutions, avec les incidences de la suppression de la taxe professionnelle. Elle a toutefois observé qu’en 2010 les communes et communautés de communes auront des financements identiques à ce qu’elles avaient auparavant. "Le grand perdant, ajoute-t-elle, c’est le conseil régional. Après c’est le conseil général."

La taxe carbone trouve grâce à ses yeux. Revenant sur la réforme des collectivités territoriales, elle pense que les conseillers territoriaux qui seront en place en 2014 devraient être au moins 15 dans les Hautes-Pyrénées. Ce chiffre pourrait être porté à 18 en tenant compte des spécificités des territoires de montagne.

Chantal Robin-Rodrigo est favorable à ce qu’il y ait une loi sur l’interdiction, au moins dans les lieux publics, du port du voile intégral. Le PRG souhaite l’interdiction de la burqa.

Autres dossiers abordés : les haras nationaux dont l’avenir est menacé. Qu’adviendra-t-il de ceux de Tarbes ? C’est le flou total.

Gérard Merriot

CI-DESSOUS NOTRE VIDEO