Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Culture : « Arlequin poli par l’amour » à Bagnères-de-Bigorre

lundi 14 mars 2016 par Rédaction

La célèbre pièce de Marivaux a été revisitée par la compagnie du Théâtre du Matin et présentée vendredi soir au public de La Halle aux Grains, à Bagnères-de-Bigorre. Avec une mise en scène toute en subtilité de Mercedes Tormo, et une belle prestation des comédiens, emmenés par un Arlequin - Frédéric Garces - au meilleur de son talent.

Arlequin surgit, masqué, costumé, parlant italien, mimant la colère, la faim, le sommeil. Puis, il s’endort, pendant que la fée et son valet Trivelin évoquent l’enlèvement du jeune homme. Trivelin reproche à la fée, promise à Merlin, de le trahir par amour pour un garçon qui n’a même pas toute sa tête. Quand Arlequin s’éveille, il offre en effet tous les signes de la plus parfaite stupidité, au grand désarroi de la fée. Mais la rencontre entre Arlequin et la bergère Silvia – Anna Mazzotti - change brusquement la donne. Touché par l’amour, Arlequin se découvre plein d’esprit, et il retire son masque. Les deux amoureux se lancent dans un marivaudage plein d’allégresse. La fée découvre la vérité, et folle de jalousie, tend un piège à Arlequin et Silvia. La bergère est menacée par les créatures infernales lancées à sa poursuite par la fée, et sommée de repousser Arlequin. Mais l’amour est plus fort que la peur. Avec l’aide du valet Trivelin, fidèle à Merlin, Arlequin retourne la situation en sa faveur. Les deux jeunes gens sont désormais libres de s’aimer …

Mercedes Tormo et la troupe du Théâtre du Matin ont joliment restitué dans ce spectacle, « Arlequin poli par l’amour », l’esprit insolent et drôle des œuvres de Marivaux. A travers une histoire d’une grande simplicité, les comédiens revisitent les thèmes de la séduction, du pouvoir et de la liberté. La mise en scène alterne avec bonheur la comédie, le mime, le chant, la danse et la musique. Les costumes épousent à merveille l’état d’esprit des personnages, avec une mention spéciale à la robe de la fée, qui accentue son côté sombre et manipulateur. Transcendée par la prestation du binôme Frédéric Garces-Anna Mazzotti et des autres comédiens, la pièce a convaincu le public, hélas, trop clairsemé, de la Halle aux Grains. Ce spectacle, hommage réussi à Marivaux, mériterait d’être présenté à nouveau sur d’autres scènes …

Jean-François Courtille

Le « Théâtre du Matin » sera en résidence au Pari de Tarbes du 9 au 17 avril 2016. Il présentera « Mémoire d’un rat », une œuvre de Pierre Chaine mise en scène par Mercedes Tormo, et interprétée en solo par Frédéric Garces.

PHOTOS J-F COURTILLE