Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le 5ème escadron de retour au 1er RHP après avoir été réformé en... 1871

dimanche 13 mars 2016 par Rédaction

Ce vendredi en fin d’après midi, dans la cour d’honneur du quartier Larrey s’est tenue une cérémonie un peu particulière. Le 5ème escadron était de retour au 1er RHP après…145 ans d’absence, ce dernier ayant été réformé en 1871. Le fanion a été remis à son commandant, le capitaine Jérémy….

Etaient présentes les autorités et personnalités suivantes : Le colonel Delion, autorité militaire qui présidait cette cérémonie, le colonel Aumonnier, commandant des troupes, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, préfète des Hautes Pyrénées, le colonel Delville, délégué militaire départemental, d’anciens chefs de corps du 1er RHP, M. Rousseau, président de l’amicale des hussards parachutistes, Jeanine Dubié députée des Hautes-Pyrénées, Gérard Trémège, Maire de Tarbes.

Assistaient à cette cérémonie : le 4éme, le 5éme, le 1er escadron, le capitaine commandant du 2éme escadron, un détachement de l’escadron de réserve, l’amicale du 1er RHP, le personnel civil et les familles du régiment.

Remise des décorations

- 5 citations : le maréchal des logis Henri…, le maréchal des logis Thomas…, le brigadier chef Morgan…, le maréchal des logis chef Francis…, le brigadier chef Sonia…
- Médailles de la défense nationale échelon Or avec étoile : capitaine Hugues …,maréchal des logis Olivier…, maréchal des logis Kévin…, brigadier chef Landry…, brigadier chef Julien…,brigadier chef Jérôme…, 1ère classe Damien…, 1ere classe Kévin…,1ere classe Thomas…,1ere classe Jean Baptiste…

Après cette remise de décorations, le colonel Delion a lu l’ordre du jour . Il a souligné ensuite que la remise de ce fanion au 5ème escadron redonne vie à une unité restée en sommeil pendant plusieurs décennies.

Le 5e escadron et son histoire

1793 : création du 5ème escadron du 1er Hussard afin de répondre à l’élargissement du conflit entre la Première République et les monarchies coalisées.
Il tient sa première garnison à Nîmes avant de participer aux campagnes d’Italie et des Pyrénées. Dissous puis reformé à plusieurs reprises en fonction des pertes subies lors des campagnes de l’Empire, il s’illustra principalement lors de la campagne d’Espagne et la campagne de France.
1830 : le 5ème escadron renaît.
1854 : il part pour la Crimée où il est détaché à l’Etat-major sur la Tchernaïa. Durant la guerre il s’acquitte parfaitement de sa mission en repoussant les cosaques lancés en avant des positions russes.
1857 : il rejoint Chartres puis tient garnison à Tarbes l’année suivante.
1859 : il prend ses quartiers à Médéah en Algérie. Il participe aux colonnes mobiles dans le sud de la province d’Alger, puis rentre en France où il alterne les garnisons entre Lunel et Châlons.
1864-1867 : il fait campagne en Algérie contre les Flittas. En 1867 il rejoint la France.
1870 : lors de la guerre franco-prussienne, il participe aux charges de Sedan. Les hussards seront nombreux à être tués ou blessés..
1871 : le 5ème escadron est réformé et part pour Sétif en Algérie où il participe aux colonnes mobiles jusqu’en 1875.
Durant la première guerre mondiale, le 5ème escadron constitue l’escadron de réserve du régiment.

11 mars 2016 : le 5ème escadron de combat reprend vie et l’escadron de réserve devient l’Unité d’Instruction et de Réserve (UIR)

C’est par un défilé à pied et en chantant que le 5ème escadron a clos cette cérémonie.

Pourquoi un 5ème escadron ?

Suite à la posture de protection nationale, les forces opérationnelles terrestres sont portées à 77 000 hommes. Dans ce cadre, le 1er RHP, régiment appartenant aux troupes de mêlée et parachutistes très sollicitées, se voit attribuer une unité de combat supplémentaire.

Comment ?
Cette manœuvre s’inscrit dans le nouveau modèle armée de Terre « Au contact ». Sur deux ans, le régiment bénéficie d’un recrutement exceptionnel de jeunes militaires du rang (plus de 300) et d’une promotion interne en cadres. Il peut ainsi armer son nouvel escadron.

Quel impact pour le 1er RHP ?

Ce nouvel escadron améliorera les capacités du régiment à répondre aux demandes opérationnelles très exigeantes. Actuellement, le défi principal du régiment est de trouver un équilibre avec les 4 escadrons de combat et l’escadron de réserve, entre l’entraînement opérationnel, l’engagement sur le territoire national et le maintien d’un échelon blindé d’urgence d’alerte.
Cet escadron permet aussi au 1er RHP de renouer avec son histoire, le 5ème escadron ayant déjà existé au 19e siècle.

Qu’est-ce qu’une remise de fanion ?
Le fanion est la marque de l’unité. Il est tissé aux couleurs de l’escadron. La remise du fanion au capitaine commandant l’escadron symbolise sa prise de commandement.

Composition des escadrons du régiment :

2ème escadron, escadron de combat, évoluant en véhicules blindés AMX10RC et ERC90. Commandé par le capitaine Hugues.

3ème escadron, escadron spécialisé dans la reconnaissance et l’investigation. Evolue en patrouilles de véhicules blindés légers (VBL) et est doté de missiles antichar Milan.

4ème escadron, escadron de combat, évoluant en véhicules blindés AMX10RC et ERC90. Commandé par le capitaine Hugues

Nouveau 5ème escadron, escadron spécialisé dans la reconnaissance et l’investigation. Evolue en patrouilles de véhicules blindés légers (VBL). Commandé par le capitaine Jérémy.
L’escadron de réserve, ou Unité d’Instruction et de Réserve depuis 2016, composé de réservistes. Commandé par le capitaine Eric.