Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
  
 
  
 

Albi-Tarbes vendredi à 19h00 : Une source de motivation supplémentaire

jeudi 25 février 2016 par Rédaction

Si les Tarbais, après la défaite injuste du match Aller, ne sont pas suffisamment motivés, qu’ils aillent lire les commentaires sur le site du SCA. Rien que le titre vaut motivation : Lâchons les chevaux. Sous entendu : une large victoire bonifiée...

Un texte de plus truffé d’erreurs : « Les Tarbais qui, quoi qu’il arrive, rejoindront au mieux la Fédérale 1 au terme de l’actuelle saison, se sont extraits de la zone rouge mais ne comptent que 3 points d’avance sur Dax (15ème) et 5 sur Aix, chapeau d’âne de ce championnat. » …. « celui de faire un coup qui les mettrait encore plus à l’abri de flirter avec la Fédérale 2 en cas de cuillère de bois au terme de la 30ème journée. » Le chroniqueur albigeois ne sait pas que la Commission d’Appel de la FFR a écarté définitivement la descente en Fédérale 2 et que les Tarbais ne seront relégués au maximum qu’en Fédérale 1. Et que cette sanction administrative pourrait être effacé par le CNOSF dès la semaine prochaine. Autre source de motivation, le manque de respect sportif. Après le titre ’’Lâchons les chevaux’’, le chroniqueur albigeois en rajoute une couche : « Tarbes est certes tout, sauf un foudre de guerre, son classement est là pour en témoigner encore qu’il faut toujours se méfier de l’Ours Tarbais. » Notre cathare oublie que sans ces 7 points de pénalité, le TPR (8 victoires, 7 bonus) occuperait la 9ème place avec 38 points. Et que sans un essai casquette, sur un contre de Lagarde à cinq minutes de la fin, les Tarbais auraient 41 points et les Albigeois 42 points ! Un match dominé par les Tarbais qui se sont vus refuser un essai de Poet parfaitement valable (23ème) et qui ont eu une grosse occasion d’essai par Cocagi repris juste avant la ligne (64ème)...

Pression sur Albi

Les Albigeois ont clairement annoncé leur souhait de jouer les demi-finales et pour cela, ils ne doivent pas se louper à domicile. Albi, qui a concédé trois défaites et un nul au Stadium, ne peut plus se permettre de perdre. Le coup est passé près lors de la dernière réception de Colomiers, un concurrent direct à la cinquième place qualificative. Le SCA pointe à la 6ème place avec 45 points (10 victoires, 1 nul, 2 bonus), à 4 points de Colomiers mais juste devant Perpignan (44 points) et Narbonne (42 points). Une victoire lui permettrait de revenir à hauteur de Colomiers, qui se rend à Bayonne, et de contenir Perpignan, qui reçoit Carcassonne, et Narbonne qui accueille Montauban. Au contraire une défaite éloignerait Albi de la course à la qualification et le repousserait à la 9ème place. Sur leurs dix victoires, les Albigeois en ont remporté six chez eux contre Biarritz (30-16), Dax (33-14), Aix (23-19), Narbonne (26-10) et quatre à l’extérieur à Carcassonne (12-13), à Tarbes (12-16), à Bourgoin (19-22) et à Biarritz (9-20). Sur leurs huit défaites, ils en ont concédé trois chez eux contre Montauban (10-16), contre Bayonne (28-23) et contre Lyon (19-28) et cinq en déplacement à Narbonne (29-21), à Aurillac (15-13), à Montauban (20-9), à Mont-de-Marsan (27-9) et à Colomiers (26-16). Enfin ils ont fait match nul à domicile contre Béziers (16-16). Si leurs quatre succès en déplacement les éloignent de la zone de relégation, les Tarnais restent sous pression devant leur public. De plus le climat au sein du groupe n’est pas serein avec le faux départ de Benjamin Bagate, les rumeurs de la venue de Thierry Lacroix et l’incertitude qui pèse sur l’avenir de Mauricio Reggiardo, qui est pourtant sous contrat.

Les Tarbais revanchards....

Les Tarbais ont prouvé contre Mont-de-Marsan qu’ils avaient l’esprit revanchard. Et ils gardent un goût très amer de la défaite contre Albi dans un match qu’ils avaient globalement dominé. Ils sont tombé face au vice du pack albigeois qui s’est ingénié, en toute impunité, à pourrir les touches et les mêlées tarbaises. De plus ils sont tombés sur un grand Lagarde auteur de tous les points de son équipe avec un grand chelem à la clé (essai, transformation, drop, pénalité). Un essai casquette, sur un ballon contré à cinq minutes de la fin et dont les rebonds capricieux ont trompé les défenseurs. Si les Tarbais sont dans le même état d’esprit que contre les Montois, ils peuvent prendre leur revanche au Stadium. Mais gare à l’indiscipline car Raphaël Lagarde vient lui tout seul de battre Colomiers avec six pénalités réussies. Le TPR, en attendant de retrouver ses points de pénalité devant le CNOSF, reste sous la menace de Aix et de Dax qui vont s’affronter dans un duel à la mort.

Arbitrage

C’est Laurent Millotte (Île de France), un arbitre expérimenté de 38 ans, qui va diriger cette rencontre Ce sera une première, cette saison, pour les Tarbais mais ce sera la troisième pour les Albigeois. M. Millotte, qui a dirigé Mont-de-Marsan-Biarritz, Biarritz-Colomiers, Carcassonne-Montauban, Narbonne-Mont-de-Marsan, Dax-Aix, a arbitré les Tarnais à Aurillac et contre Bayonne. Deux rencontres qui s’étaient soldées par deux défaites et un carton jaune pour Hamache et Tavalea. La saison dernière il avait dirigé les Tarbais à Biarritz (52-10) et il y a deux ans contre Béziers (20-19) et à Narbonne (19-19). Monsieur Millote a le carton facile, puisque Casals et Chevtchenko à Biarritz, Poï à Béziers, Maumus et Labarthe contre Carcassonne (37-30), Dadunasvhili à Colomiers (34-6) en 2012, Garcia et Bernad à Mont-de-Marsan (19-16) et Zanon contre Bourgoin (19-13), en 2011, avaient été exclus.

Un effectif stable et de qualité

Le départ précipité de Hugo Mola au Stade Toulousain a été compensée par l’arrivée de Mauricio Reggiardo, le sauveur de Castres. L’ex-Puma, apporte sa grinta, sa rigueur et sa science du jeu d’avants et de la mêlée. Albi s’appuie sur un effectif stable avec cinq départs, dont ceux de Lacroix et de Hecker, pour sept arrivées, Lagarde (ouvreur, Agen), Chollon (3ème ligne, Dax), Le Bourhis (ailier, Oyonnax), Rojas (centre, Argentine), Fray (talonneur, Mâcon), Curie (pilier, Aubenas) et Seuteni (pilier, Limoges). Depuis quinze jours, le Palois Nico, est venu renforcer une ligne de trois-quarts puissante et rapide. Ces arrivées complètent et renforcent un effectif de qualité composé de Le Gal, Marchini, Peluchon, Naqiri, Rokoduru, Bonnet, Davetawalu, Taumoepeau, Valançon, Barthélémy, Hough, Châteauraynaud, Rick, Calas, Faleafa, Farre, Raynaud, André, Damiani, Maisuradze, Sinclair, Tonga, Djabablah, Ponnau, Dedieu, Hamadache, Lafoy, Sheklashvili... Un effectif, complémentaire à chaque poste, qui permet au staff de composer des équipes ’’caméléons’’, capables de s’adapter au style de chaque adversaire pour mieux le contrer.

Confrontations

En dix-neuf confrontations, le TPR en a remporté neuf, dont une à Albi, et en a perdu dix, dont deux à Trélut.

Albi-Tarbes : 19-16 (Novembre 2014)

Albi-Tarbes : 14-26 (Février 2014)

Albi-Tarbes : 28-22 (Octobre 2012)

Albi-Tarbes : 35-29 (Mai 2012)

Albi-Tarbes : 45-18 (Janvier 2011)

Albi-Tarbes : 18-12 (Novembre 2008)

Albi-Tarbes : 24-12 (Décembre 2005)

Albi-Tarbes : 34-3 (Septembre 2004)

Albi-Tarbes : 30-15 (Novembre 2003)

Statistiques

Attaque

Albi : 360 points

Tarbes : 358 points

Essais marqués

Albi : 29 essais

Tarbes : 30 essais

Pénalités marquées

Albi : 49 pénalités

Tarbes : 52 pénalités

Drops marqués

Albi : 4 drops

Tarbes : 0

Défense

Albi : 349 points

Tarbes : 389 points

Essais encaissés

Albi : 28 essais

Tarbes : 32 essais

Pénalités encaissées

Albi : 52 pénalités

Tarbes : 59 pénalités

Drops encaissés

Albi : 3 drops

Tarbes : 1 drop

Cartons

Albi : 16 cartons dont 1 rouge

Tarbes : 20 cartons

Réalisateurs

Albi : Lagarde : 160 points (2 essais, 36 pénalités, 18 transformations, 2 drops), Rojas : 13 points (1 essai, 1 transformation, 1 pénalité, 1 drop), Le Gal : 20 points (1 essai, 5 pénalités), Peluchon 6 points : (2 pénalités), Condou : 3 points (1 drop)

Tarbes : Poet : 156 points (2 essais, 38 pénalités, 16 transformations), Smit : 38 points (1 essai, 9 pénalités, 3 transformations), Laharrague : 12 points (4 pénalités), Roussarie : 19 points (5 pénalités, 2 transformations), Tranier : 3 points (1 pénalité)

Marqueurs

Albi : Taumoepeau (6 essais), Le Bourhis (4 essais), Naqiri, Rodokuru (3 essais), de pénalité, Lagarde, Damiani (2 essais), Farre, Le Gal, Rojas, Faleafa, Hamadache, (1 essai)

Tarbes : De pénalité, 4 essais, Costa-Repetto (3 essais), Vergallo, Rubio, Manu, Poet, Lamotte, (2 essais), Veau, Cros, Giudicelli, Nemsadze, Garrault, Cocagi, Grobler, Collet, Smit, Casals, Lockley, Tranier (1 essai)

Jean-Jacques Lasserre