Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Scène nationale du Parvis : Deux réalisateurs lourdais parrainent Jules et Jim

mercredi 18 novembre 2015 par Rédaction

Depuis vendredi, les nouvelles salles de cinéma du Parvis, « Jules » et « Jim », ont deux parrains : Jean-Marie et Arnaud Larrieu, réalisateurs originaires de Lourdes, et récents auteurs du film « 21 nuits avec Pattie ».

Un retour aux sources pour les frères Larrieu et un parrainage prestigieux pour les salles « Jules » et « Jim ». L’événement s’est déroulé vendredi soir au cinéma du Parvis de Tarbes, à l’heure où des barbares attaquaient à Paris une autre grande scène, le Bataclan. Ignorant le drame qui se produisait au même moment, les deux réalisateurs originaires de Lourdes ont retrouvé avec plaisir la salle qui leur a fait découvrir le cinéma d’auteur. « Bien sûr, nous avons été initiés au septième art par notre grand-père, cinéaste amateur, qui organisait des projections dans sa cave », confient Arnaud et Jean-Marie. « Mais c’est au Parvis, à l’époque de Marc Bélit, que nous sommes allés voir les films de Robert Bresson, Eric Rohmer ou Chantal Akerman ». Adolescents à cette époque, les deux frères ont le coup de foudre pour le cinéma de la « Nouvelle vague ». Une révélation qui marquera leur futur parcours artistique.

Depuis le début de leur carrière de réalisateurs, Arnaud et Jean-Marie Larrieu ont été suivis avec attention par le Parvis. « Nous avons toujours programmé leurs films, car nous apprécions vraiment leur style artistique », souligne Jacques Boulé, responsable du secteur cinéma de la scène du Parvis. « La dernière fois que les frères Larrieu sont intervenus dans les Hautes-Pyrénées, c’était en 2008, au cinéma de Luz Saint Sauveur, qui fait partie du réseau Ciné Parvis 65 », ajoute Béatrice Daupagne, secrétaire générale du Parvis. L’équipe de la scène nationale a donc sollicité les deux frères pour venir parrainer les nouvelles salles de cinéma, baptisées « Jules » et « Jim », qui ont été mises en service en janvier 2015. A l’origine, le Parvis disposait déjà d’une salle de 93 places, appelée « Jeanne ». Désormais, il compte aussi une salle de 120 places, « Jim », et une salle de 80 places, « Jules ». L’hommage au réalisateur François Truffaut illustre le désir de valoriser le cinéma d’auteur. « Nous avons voulu ouvrir deux nouvelles salles pour diffuser plus de films et les programmer plus longtemps », explique Jacques Boulé. « Nous avons aussi été attentifs au confort des spectateurs, avec des sièges plus spacieux et des allées plus larges. Enfin, nous utilisons les procédés les plus récents en termes de son et d’image ».

Depuis janvier, 290 films ont ainsi été programmés par le cinéma du Parvis, pour un total de 2700 séances. L’équipe du cinéma cherche aussi à développer les échanges avec le public à l’issue des projections. Un espace convivial a été aménagé à cet effet. « Nous essayons d’inviter des spécialistes du cinéma pour éclairer certaines œuvres », précise Jacques Boulé. « Par exemple, pour notre fil rouge sur les films du « nouvel Hollywood », qui va durer jusqu’en juin 2016, nous solliciterons plusieurs intervenants ». La venue des frères Larrieu a bien sûr été l’occasion de projeter leur nouveau film, « 21 nuits avec Pattie », qui réunit notamment Karine Viard, André Dussolier et Isabelle Carré. Ce film est distribué par la société « Pyramide Distribution ». Les réalisateurs étaient d’ailleurs accompagnés par Marina Gomez, chargée de la programmation en province pour cette société. « C’est un film formidable, que nous avons vraiment envie de défendre », déclare la jeune femme. « 21 nuits avec Pattie est une oeuvre drôle et savoureuse, qui s’inscrit dans la veine du cinéma de Bertrand Blier ou d’Alain Resnais », assure Jacques Boulé.

Pour la projection, les réalisateurs bigourdans se sont installés dans la salle aux fauteuils gris, « Jim », pendant que les deux autres salles diffusaient aussi « 21 nuits avec Pattie ». Ils ont été rejoints par de nombreux cinéphiles des Hautes-Pyrénées. Pour accueillir les frères Larrieu, Marc Bélit, le fondateur du Parvis, avait accompagné Marie-Claire Riou, l’actuelle directrice de la scène nationale tarbaise. Le député Jean Glavany, le secrétaire général de Préfecture, Alain Charrier, et le maire de Séméac, Geneviève Isson, qui suit la culture pour le « Grand Tarbes », faisaient partie des personnalités présentes lors de cette soirée de parrainage. Au carrousel de mort provoqué par les terroristes à Paris et Saint Denis a répondu, ce vendredi soir, un « tourbillon de la vie » culturelle à Tarbes, dans l’esprit du cinéma de François Truffaut …

Jean-François Courtille

« 21 nuits avec Pattie » de Jean-Marie et Arnaud Larrieu sera programmé au Parvis du 25 novembre au 1er décembre. Le Parvis, cinéma d’art et d’essai, est situé au Centre Méridien – route de Pau – 65 420 Ibos – tél 05 62 90 08 55 – mail : cinema@parvis.net – www.parvis.net