Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Inauguration de la nouvelle station d’épuration « Tarbes Ouest »

mercredi 9 septembre 2015 par Rédaction


Ce mercredi 9 septembre, Gérard Trémège, maire de Tarbes et Didier Demongeot, directeur général adjoint Eau France pour SUEZ, ont inauguré la nouvelle station d’épuration « Tarbes Ouest » située sur la commune de Bordères-sur-Echez. Ils étaient entourés de Véronique Mabrut, directrice de la délégation de Pau Agence de l’Eau Adour Garonne et de Christian Paul, maire de Bordères. De nombreuses personnalités avaient répondu à l’invitation.

C’est par la traditionnelle coupure de ruban par le maire de Tarbes qu’a débuté cette inauguration, suivie des discours de Didier Demongeot, Véronique Mabrut, Christian Paul et de Gérard Trémège. Place ensuite à la visite inaugurale.

La station d’épuration 

« Entièrement réaménagée avec des technologies de pointe, elle offre désormais une dépollution d’excellence pour la préservation de l’Echez et du cadre de vie de la population. Elle est un exemple en matière d’économie circulaire, ou comment des déchets deviennent des ressources.

Une nécessaire évolution de la station d’épuration

La station d’épuration de Tarbes Ouest avait été mise en service en 1976. Elle devait s’adapter à l’évolution des réglementations de plus en plus exigeantes sur les eaux dépolluées et rejetées dans la nature. Afin de préserver durablement le cadre de vie de la population et la qualité de l’Echez, la ville a décidé de moderniser la station et de légèrement augmenter sa capacité de traitement de 46 700 à 55 700 équivalents habitants. Un bassin d’orage permet désormais de stocker – et ainsi de mieux gérer – l’excès de volume à traiter lors des pluies.

Dans le cadre du nouveau contrat de délégation du service de traitement des eaux usées signé en décembre 2011, la ville de Tarbes a confié à SUEZ ce chantier d’ampleur avec un challenge : construire puis détruire successivement les différents ouvrages, sans jamais interrompre la continuité de la dépollution des eaux usées. Cela a été fait en 2 ans.

Une nouvelle technologie qui repose sur une filtration par des membranes 

SUEZ a proposé une technologie adaptée aux différentes contraintes locales en phase avec la réglementation d’aujourd’hui et de demain. Il s’agit de la création d’un
« Bioréacteur à membranes » : après un traitement biologique classique dans un bassin d’aération, l’eau est filtrée au travers d’une multitude de membranes si fines qu’elles améliorent de 20% l’efficacité de dépollution de la station d’épuration.

Par ailleurs, l’usine sera en partie couverte et équipée d’un système de désodorisation afin de protéger les abords d’un dégagement d’odeurs.

Entrer dans l’économie circulaire 

Grâce à la nouvelle unité de traitement des sables, les produits de curage des réseaux d’assainissement et les sables extraits sur la station ne seront plus « éliminés » mais récupérés, triés, lavés et recyclés en remblais de chantiers. Pour assurer le chauffage des bâtiments d’exploitation, une pompe à chaleur récupère l’énergie des eaux usées qui transitent dans la station d’épuration.

Les boues d’épuration sont transférées sur une plateforme de compostage afin d’être reconverties en amendement pour les sols. L’eau dépolluée en sortie de station d’épuration est d’une telle qualité qu’elle peut servir à l’arrosage d’espace verts et horticoles.

Un projet de serre horticole 

La ville projette d’installer sur le site une serre horticole afin de contribuer au classement « ville fleurie de Tarbes ». La serre prendra place dans une zone verte où seront installés ruchers, nichoirs et nouveaux arbres fruitiers. Elle utilisera tous les produits de la station d’épuration pour l’arrosage, l’amendement des sols et le chauffage.

Une installation éducative 

Dans le cadre du projet d’Éducation au développement durable mené par la ville de Tarbes, la nouvelle station d’épuration accueillera 640 élèves entre le 1er avril et le 20 mai 2016. Pour cela, l’usine est conçue avec un parcours pédagogique dont les panneaux et outils d’animation sont construits sur le mode collaboratif avec des enseignants, l’inspection académique, le service développement durable de la ville et les collaborateurs de SUEZ qui recevront les enfants.

 

Nicole Lafourcade

PHOTOS NICOLE LAFOURCADE