Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
  
 
  
 

"Tarbes pour Tous" s’inquiète du contexte local : « Tarbes, le parent pauvre de l’agglomération »

jeudi 20 août 2015 par Rédaction

Hier en fin d’après midi, Pierre Lagonelle, élu de la liste « Tarbes pour Tous » au conseil municipal et au Grand Tarbes a tenu un point presse sur le contexte local qui est selon lui très inquiétant. Il était entouré de Selim Dagdag et Pierre Soulard.

 

 « Même pendant les vacances Tarbes pour Tous veille aux intérêts des Tarbais », a lancé Pierre Lagonelle en introduction de sa conférence de presse. « Ce qui nous a fait réagir, c’est la baisse démographique de Tarbes et cela devient très inquiétant », souligne l’élu avant d’entrer dans le détail.

 

« On perd 500 habitants tous les ans. Si on compare, en 1975 la population tarbaise était de 54897, les derniers chiffres officiels donnent 41684 habitants sur notre ville. Ce mouvement est très inquiétant. Tarbes pour tous a plusieurs fois tiré la sonnette d’alarme sur ce sujet.

 

Nous sommes confortés dans notre analyse par la ‘’chaire optima’’ qui a présenté son diagnostic sur le Grand Tarbes début juillet. Ce diagnostic explique que Tarbes est une menace sur le plan démographique pour le Grand Tarbes.

 

Si les résultats du recensement de début de 2015 confirment cette dérive, nous demanderons la tenue d’un conseil municipal exceptionnel pour mettre en place des mesures fortes sur les fiscalités et la politique d’urbanisme. Tarbes ne peut pas continuer à perdre sa population. 

 

Cette baisse de population s’accompagne d’une augmentation de demandeurs d’emploi, plus 25% depuis 2010 soit 5227 personnes. A Tarbes nous sommes à 20,1%, plus que le taux national qui est de 10%, nos voisins palois ne sont qu’à 8%.

 

Tarbes a une autre particularité : les Tarbais s’appauvrissent de plus en plus. Le niveau de revenu moyen de 16.876€ par foyer est nettement plus faible que pour les autres communes du Grand Tarbes avec un revenu de 20.000€ par foyer. Tarbes devient le parent pauvre de l’agglomération en termes d’emploi, de démographie et de niveau de vie des gens.

 

A cela s’ajoute un autre phénomène inquiétant, les difficultés sociale et économique du centre ville. Le transfert d’activités sur le site de l’arsenal (cinéma, restaurants, bars) a fait beaucoup de mal à l’attractivité du centre ville. Il est urgent de créer une vraie dynamique au centre : stationnements abondants, rues piétonnes, circulation améliorée, traitement des sols et des éclairages, sinon le déclin sera irréversible.

 

Nous apprécions tout de même que le conseil municipal ait pris en compte l’idée de « Tarbes pour tous » d’instaurer une heure de stationnement gratuite par jour. Nous apprécions également les efforts de l’office de tourisme et de son personnel pour animer Tarbes durant l’été. »

 

Pierre Lagonelle a salué l’action de Yannick Boubée, président de la commission développement économique du Grand Tarbes concernant la vente de nombreux terrains du Parc des Pyrénées (autant en quelques mois que durant tout le mandat précédent).

 

Autre sujets de satisfactions : l’installation de MG Call à Bastillac avec le démarrage d’une entreprise de plus de 100 personnes sur notre territoire et l’arrivée prochaine de l’enseigne Auchan qui va créer des centaines d’emplois et des millions d’investissements pour nos entreprises locales Le permis de construire a été déposé en juin dernier.

 

Pour conclure, il lance un appel :

 

« Tarbes pour Tous ne veut pas que la ville tarbaise meure à petit feu. Il est temps de prendre des décisions importantes pour inverser le flux de population, il est temps que Tarbes travaille en harmonie avec les autres communes du Grand Tarbes et participe davantage aux travaux sur la mutualisation des moyens. Sinon on apprendra bientôt que Tarbes est passée sous le seuil des 40000 habitants. »

 

Nicole Lafourcade