Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Assemblée plénière de la Région Midi-Pyrénées : Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées avant 2020

lundi 22 juin 2015 par Rédaction

La Région, qui a mis en place un dispositif de soutien aux collectivités locales pour l’accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées et qui à ce titre a accompagné plus de 500 dossiers, qui a consacré pour sa part 36 millions d’euros à celle des lycées et CFA, examinera en septembre le dossier qu’elle avait inscrit aujourd’hui à l’ordre du jour de son assemblée plénière.

Martin Malvy a en effet estimé, au terme d’un débat, qu’il y avait lieu d’éviter toute interprétation polémique sur la volonté de l’institution régionale d’achever les travaux de mise en accessibilité au plus tôt c’est-à-dire avant 2020.

Le rapport présenté qui pouvait donner lieu à interprétation sur cette volonté en évoquant une échéance à la fin de la deuxième période ouverte par le gouvernement pour ces mises en conformité, sera donc réexaminé par la Commission compétente et par les Services afin d’envisager la possibilité technique d’accélérer le processus dont le président de la Région a précisé qu’il ne serait en rien limité dans son rythme par des préoccupations d’ordre budgétaire.

47 millions d’euros sont d’ailleurs inscrits à l’heure actuelle au programme pluriannuel des travaux dans les lycées de Midi-Pyrénées, en complément des 36 millions d’euros consommés depuis 2013.

Martin Malvy a précisé que la plupart des collectivités locales avait calé leur dispositif de mise aux normes non pas sur deux période de trois ans - comme proposé par Midi-Pyrénées - mais sur trois périodes de trois ans, comme le gouvernement en a prévu la possibilité. « Midi-Pyrénées entend demeurer exemplaire dans ce domaine qui concerne également les gares TER » a conclu le président de la Région.