Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
     
   
     

La situation du TGB au coeur des débats du conseil municipal

mercredi 27 mai 2015 par Rédaction

Le TGB est en pleine tourmente. Cette situation préoccupe grandement les élus du conseil municipal de Tarbes. On s’en est aperçu, hier soir, lorsque est venue sur le tapis le vote d’une subvention exceptionnelle de 50 000 euros en récompense du titre obtenu au challenge Round. Pierre Lagonelle (Tarbes pour tous) est intervenu le premier pour dire qu’il était consterné par ce qui arrivait « à ce club-phare de la ville ». Gérard Trémège a fait observer que la somme de 50 000 euros avait été inscrite après la victoire du challenge Round. Il a tenu à apporter des précisions sur la situation du TGB car « des infos l’ont horrifié ». Il a le sentiment d’avoir été roulé dans la farine ». Il n’a pas caché que la situation de trésorerie du TGB a toujours été tendue. Il a rappelé que la ville était concernée par des garanties d’emprunt. Son analyse rejoint totalement celle que notre collaborateur Jean-Jacques Lasserre a décrite ici même. Dominique Montamat (Front de Gauche) a réclamé des bilans financiers sur les dernières années. (AUDIO)

Gérard Trémège prévoit des moments difficiles pour le secteur associatif. Ce que le TGB vit aujourd’hui, d’autres clubs professionnels vont y être confrontés en France. D’évoquer au passage le TPR. Il a rappelé que le TGB c’est plus de 200 jeunes, un centre de formation, des salariés. Le professionnalisme. Pour Marie-Pierre Vieu (FdG), personne n’a envie que le TGB soit relégué. Elle demande une totale transparence. Pierre Lagonelle se dit très triste. « Le mouvement sportif perd gros ». Il annonce qu’il votera pour l’attribution de cette subvention exceptionnelle. (AUDIO)

Francis Touya, adjoint au sport, apportait des réponses. Michel Pham-Baranne (PS) a dit vouloir sauver le soldat TGB et votera donc la subvention. Après une nouvelle intervention de Dominique Montamat, Gérard Trémège concluait. (AUDIO). Finalement la subvention était votée, le Front de Gauche s’abstenant.