Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Le chef de corps du 1er RHP fait le point sur les projections intérieures et extérieures du Régiment

vendredi 1er mai 2015 par Rédaction

Le colonel Benoit Aumonnier, chef de corps du 1er RHP, a profité de la journée marquée, hier jeudi, par la cérémonie de la Saint Georges pour faire le point sur les différentes projections des hommes de son régiment :

« Le régiment a eu une année riche et très dense en terme opérationnel. L’état major et deux escadrons du régiment ont été projetés au Liban pendant six mois, deux escadrons se sont succédé au Tchad 4 mois chacun, et l’escadron qui est resté en base arrière a participé à l’opération « Sentinelle ».

Le Tchad, ça concerne 90 hussards parachutistes pour chaque rotation, le Liban 190 et on a déjà engagé plus de 150 hommes sur « Sentinelle ».

Pour être plus précis, le nombre de hussards parachutistes projetés récemment :

-Barkhane : 4ème escadron, 87 hommes qui sont rentrés en février dernier, le 2ème escadron : 88 hommes qui rentreront fin juin. Des missions de 4 mois au Tchad et au Niger.

-Liban : 186 hommes pour 6 mois qui sont rentrés fin mars dernier.

-En 2014, le 1er RHP a cumulé 7 mois continus de missions à l’extérieur.

Dans le cadre de l’opération « Sentinelle » 235 soldats ont été déployés, actuellement 92 sont engagés à Marseille, Lyon et Grenoble. »

Le colonel Aumonnier s’est dit satisfait, les opérations se sont très bien passées et ont été riches d’enseignement.

« Dans la partie africaine, nous avons été projetés sur une nouvelle structure d’escadron avec un mix de peloton blindé et de véhicules blindés légers.

Au Liban, on était plongé au cœur de la problématique du Proche Orient actuel. 

 J’ai une grande fierté, le régiment a accompli toutes les missions avec beaucoup de réactivité. » a souligné le colonel.

Il a ensuite remercié la ville de Tarbes pour l’accueil réservé aux familles : 

« Pour les familles, les absences longues et réitérées sont contraignantes, le cadre de la ville et de la région est exceptionnel, nos familles reçoivent un très bon accueil et s’y plaisent beaucoup. Quand les familles vont bien les soldats ont l’esprit plus libre pour accomplir leurs missions et cela est très important ! On voit qu’il y a un vrai soutien des tarbais et des bigourdans et je les en remercie. »

Le colonel Aumonnier est très confiant pour le devenir du régiment :

« Le régiment va continuer à œuvrer, on continue à recruter à la fois pour l’active mais aussi pour la réserve.

A l’aube de l’été si des jeunes se posent des questions sur leur avenir qu’ils n’hésitent pas à venir pousser la porte au 1er RHP, ils trouveront une vie active dense et utile, qu’ils viennent se renseigner et se poser la question si leur avenir n’est pas avec nous.

Le régiment n’a aucune inquiétude à se faire, toutes les missions que l’on nous confie sont remplies avec succès. Un très bon signe pour nous ! »

Nicole Lafourcade