Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

DEVELOPPEMENT DURABLE. Région : Avis favorable pour le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux

vendredi 24 avril 2015 par Rédaction

Les élus régionaux, réunis lors de l’Assemblée Plénière d’avril sous la présidence de Martin Malvy, ont adopté à l’unanimité un avis favorable, sous réserve de la prise en compte de certaines observations fondamentales, sur les projets de Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE), Plan de Mesures associé et Plan de Gestion des Risques Inondation (PGRI) pour le bassin Adour Garonne pour la période 2016-2021.

Cliquez sur ce lien pour lire les avis adoptés par le Conseil régional Midi-Pyrénées : http://www.midipyrenees.fr/SDAGE

L’avis relatif au projet de SDAGE valide notamment les conclusions de la Commission sur l’eau créée spécialement au sein du Conseil régional pour examiner ces projets. Au travers de ces observations, la Région affirme en effet clairement qu’elle attend un SDAGE pour la période 2016-2021 plus ambitieux :

  • des objectifs de qualité écologique des eaux en 2021 plus élevés : le projet propose 69% des masses d’eau et cours d’eau en bon état en 2021, alors que le SADGE actuel s’était donné un objectif plus élevé, de 88% à horizon 2021 ;
  • une priorité plus clairement donnée à l’alimentation en eau potable et à la fonctionnalité des milieux aquatiques ;
  • une priorisation explicite des mesures pour la gestion quantitative : mesures en faveur de la réduction des consommations en eau allant au-delà de la sensibilisation mais également ciblant l’accroissement de l’efficience des réseaux, des systèmes et réserves déjà en place. La création de nouvelles réserves ne doivent être envisagées que si elles s’avèrent nécessaires compte-tenu des efforts de réduction des consommations de tous les usagers et dans un cadre dûment concerté avec l’ensemble des acteurs du territoire.

La Région insiste dans son avis sur la nécessaire concertation pour une répartition équilibrée des ressources disponibles, entre tous les usagers et demande que le déficit de concertation en amont de la planification de politiques et accords structurants (comme ceux liés à la réforme des volumes prélevables) ne se produise plus à l’avenir. Dans le même esprit, la Région appelle à une plus forte cohérence et articulation entre les différentes politiques publiques dans ce domaine.

En ce qui concerne le projet de Plan de Gestion des Risques d’Inondation, l’avis de la Région demande à l’Etat de réexaminer la liste des « Territoires à Risques Important d’Inondation » qu’il a défini en 2013. Au-delà des quatre d’ores et déjà identifiés (Toulouse, Cahors, Montauban, Castres-Mazamet), il s’agit que d’autres territoires puissent être reconnus compte-tenu des épisodes de crues récents qui ont éprouvé certains territoires de Midi-Pyrénées.

Dans le cadre de problématiques régionales de développement durable, de nombreuses actions pour une gestion durable des ressources sont mises en place par la Région Midi-Pyrénées. Depuis une quinzaine d’années, elle aide par exemple à la préservation et la restauration des cours d’eau et zones humides, avec près de 3 000 opérations subventionnées sur près de 20 000 km de rivière. Depuis 2000, la Région a déjà consacré à la politique sur l’eau plus de 100 millions d’euros.