Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

L’organisation territoriale et ses nombreux problèmes au cœur de l’assemblée générale des maires des Hautes-Pyrénées

jeudi 16 avril 2015 par Rédaction

L’organisation territoriale et ses nombreux problèmes au cœur de l’assemblée générale des maires des Hautes-Pyrénées

Hier matin, à l’auditorium de la Chambre de Commerce et d’Industrie, s’est tenue l’assemblée générale de l’association départementale des Maires présidée par Viviane Artigalas, maire d’Arrens-Marsous et vice-présidente du conseil régional Midi-Pyrénées. Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, préfète des Hautes-Pyrénées et ses collaborateurs ainsi que les chefs de service de l’administration étaient présents, de même que Michel Pélieu, président du conseil départemental.

Dans un premier temps, une assemblée générale extraordinaire a permis de procéder à une modification des statuts. En deuxième partie, l’assemblée générale ordinaire a été consacrée aux rapports d’activité et financier. Le moment le plus attendu concernait bien évidemment la nouvelle organisation territoriale qui préoccupe tous les élus. Les questions des maires et des présidents d’intercommunalité ont été nombreuses. Les restrictions budgétaires imposées par le gouvernement suscitent d’énormes inquiétudes. La préfète a insisté sur la nécessité de réduire les dépenses publiques (AUDIO)

Le reportage Photos de Philippe Decotte

A l’issue de ces travaux, le traditionnel repas des maires avait lieu au parc des expositions, en cette journée d’ouverture de la foire-exposition, manifestation organisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Le repas des maires :
une tradition qui se perpétue


Ils ont dit…

François-Xavier Brunet, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Cette foire, outre son changement de date et de format, présente quelques singularités cette année. Nous conservons la désormais traditionnelle attraction foraine pour les petits et les grands. Avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et l’ensemble de nos partenaires, nous avons décidé d’organiser un salon des seniors. Deuxième nouveauté : Bigorre Gastronomia. Nous avons voulu cette année un relief avec la gastronomie locale avec les Meilleurs Ouvriers de France et les jeunes chefs restaurateurs de ce département. (AUDIO)

Viviane Artigalas, présidente de l’association des maires du département

Ce repas des élus est l’occasion de nous retrouver avec tous les services de l’Etat et les fonctionnaires territoriaux. C’est important pour nous maires et présidents de communautés de communes de pouvoir échanger et partager ce moment de convivialité. Je voudrais aussi adresser toutes mes félicitations aux nouveaux élus départementaux ainsi qu’à leur président Michel Pélieu. Nous avons besoin de travailler ensemble, de conjuguer nos forces pour faire avancer nos territoires. Je voudrais aussi avoir une pensée pour les élus qui nous ont quittés et plus particulièrement une pensée pour Denis Fégné, maire d’Ibos et président du conseil de centre de gestion qui se bat courageusement contre une leucémie. Un des objets de notre association est de créer des liens de solidarité et d’amitié, liens qui sont indispensables à une action féconde. Cette journée y participe. Elle est donc importante pour nous tous. C’est de la solidarité, de la convivialité. Je vous remercie donc à tous de votre présence.

Michel Pélieu, président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées

C’est toujours avec un grand plaisir que je vous retrouve pour le traditionnel banquet des Maires. Cette année nous le partageons avec un certain nombre de nouveaux venus puisque ce banquet est le 1er à suivre les dernières échéances électorales municipales et départementales qui ont renouvelé sensiblement nos assemblées. Eh oui, plus d’un tiers des Maires et plus de la moitié des Conseillers Départementaux sont nouveaux dans leur fonction !

Alors il est de mon devoir de vous rassurer immédiatement, ceux qui me connaissent le savent déjà, je ne saisirai pas l’occasion de ce banquet pour faire la promotion du Département en vous énonçant la liste de ce que notre Institution fait au service des communes et des intercommunalités de ce département. Non, ce n’est pas l’esprit de ce banquet. Ce rendez-vous est avant tout, et j’y tiens, un moment de convivialité, un moment de plaisir et de bonheur partagés. Et ils sont importants ces moments qui nous permettent de nous rencontrer, de nous retrouver, d’entretenir ces liens de respect voire

d’amitié qui nous unissent et qui nous permettent de bien travailler ensemble parce qu’on se connaît bien.

En tant que Président du Département, je dois néanmoins vous assurer de ma volonté constante et déterminée, malgré les difficultés et les réformes, de vous accompagner, dans l’accomplissement de vos missions, au mieux de nos possibilités, tant au niveau de l’ingénierie que des aides financières, dans une logique de solidarité territoriale. Le Département doit rester un échelon de proximité intermédiaire essentiel parce que, et je le redis, la France rurale, celle de la montagne et des campagnes, celle des petites villes et des agglomérations moyennes, ne peut se construire efficacement et durablement depuis les grandes métropoles régionales.

La ruralité, avec tout ce qu’elle comporte en termes de qualité de vie et de paysages, de proximité avec la nature, de densité des relations sociales, de coût abordable du foncier et de l’immobilier, semble ouverte à un nouvel avenir, riche d’opportunités.

Mais cette chance qui nous est offerte de faire évoluer favorablement la trajectoire des territoires ruraux dépendra de notre action publique territoriale, de sa gouvernance et de notre capacité à mobiliser tous les acteurs publics, mais aussi privés, autour de projets partagés.

C’est l’ambition même du Projet de Territoire que nous avons écrit collectivement dans le cadre d’une démarche participative associant élus, toutes sensibilités confondues, acteurs économiques, sociaux, associatifs, consulaires et plus largement toutes les forces vives de ce territoire.

A l’issue des élections municipales, j’ai fait le tour du département, pour vous présenter ce grand projet pour les Hautes-Pyrénées. Aujourd’hui je compte sur vous tous pour l’enrichir et le mettre en oeuvre pour construire ensemble le territoire que nous voulons habiter demain.

C’est dans l’union des forces, des intelligences et des moyens ; dans le rassemblement des hommes et des femmes autour d’un projet partagé pour les Hautes-Pyrénées que nous trouverons les clés du succès.

J’en terminerai là, sur ce message unique mais essentiel pour moi, particulièrement dans notre contexte post campagne électorale, de rassemblement sous l’étendard Hautes-Pyrénées pour partir à la conquête d’un avenir choisi.

Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, préfète des Hautes-Pyrénées

Notre matinée a été riche et constructive. Bien sûr des questionnements, des interrogations, des échanges montrent l’ampleur des difficultés auxquelles vous êtes confrontés. Votre engagement, votre état d’esprit dynamique traduisent l’intérêt et l’attachement vissé au corps pour notre département et nos territoires. Certains d’entre vous exercent leur première année de mandat, d’autres ont déjà une belle expérience des affaires publiques. Pour tous, le rôle du maire ne se compare à aucun autre. Que seraient nos territoires sans des communes et des maires représentatifs de notre société ? Vous êtes hommes et femmes au service de nos concitoyens et des affaires publiques. S’engager c’est porter haut le respect de nos valeurs, tenir le cap, persister dans la défense acharnée de notre démocratie. Cette année fut marquée par les événements barbares qui ont frappé notre pays au mois de janvier et la vague puissante et fraternelle de rassemblements citoyens qui a suivi reste fortement présent dans notre mémoire. Faire vivre notre démocratie c’est faire vivre ses symboles et ses fondements. (…) Les territoires sur lesquels vous évoluez sont à l’image de notre société. Ils méritent toute notre attention et notre vigilance. (AUDIO)

Le reportage photos de Philippe Decotte