Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Conseil Général/SCREG : Réception du Marché d’Entreprises de Travaux Publics (METP) à Cauterets

samedi 7 novembre 2009 par Rédaction

Ce jeudi matin, 5 novembre 2009, à Cauterets-Cambasque, a eu lieu la signature de réception du Marché d’Entreprises de Travaux Publics (METP) entre le Conseil Général des Hautes-Pyrénées et l’entreprise SCREG Sud-Ouest. Un partenariat original qui remonte à l’année 1994 et qui a permis de planifier sur 15 ans les travaux permettant l’accès à 8 stations de ski du département. A cette occasion, la délégation composée de la présidente du Conseil Général, Josette Durrieu, d’élus de la montagne, de représentants de l’entreprise SCREG Sud-Ouest, a visité en bus l’itinéraire menant au Cambasque, un des huit itinéraires concernés par ce METP.

Depuis leur création, les stations de ski représentent, pour le département des Hautes-Pyrénées, un intérêt économique majeur. Il va de soi que la qualité des voies permettant d’accéder à ces stations d’altitude, est une des conditions essentielles au bon développement de ces complexes touristiques.

Si les stations de Peyragudes, de La Mongie, de Barèges et de Gavarnie sont desservies par des routes départementales dont l’aménagement, l’entretien et l’exploitation reviennent naturellement à la charge du Conseil Général des Hautes-Pyrénées, l’accès de huit autres stations de ski, (Val Louron, Piau-Engaly, Saint-Lary Pla d’Ader, Super Barèges, Luz Ardiden, Cauterets Cambasque, Hautacam et Val d’Azun Couraduque), est assuré via des voies communales.

En 1994, le constat de la nécessité de réaliser d’importants travaux sur ces itinéraires est fait par l’ensemble des acteurs économiques.
Dans un souci d’homogénéité et compte tenu de l’incidence financière, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées s’est engagé à prendre à sa charge ces travaux d’amélioration du réseau ainsi que leur maintien en état durant 15 ans pour l’ensemble des accès aux stations de ski.

Cette prise en charge s’effectuant progressivement sur une période de quinze ans, il a été arrêté qu’à terme, tous les accès aux stations seraient classés dans le domaine public départemental.

Compte tenu de l’état du réseau à cette époque, il s’est avéré nécessaire d’effectuer des travaux permettant d’une part, d’améliorer de façon significative ces diverses voies, d’autre part de mettre en place un procédé permettant le maintien en bon état de ces itinéraires durant la période de quinze ans.
La solution qui a été retenue est le METP (Marché d’Entreprises de Travaux Publics).

Ce contrat signé en 1994 avec l’entreprise SCREG Sud ouest, pour un montant de plus de 12,5 M€ a permis de planifier les travaux suivants :
[vert]1994 - 1995[/vert] : amélioration du réseau voies communales » des accès aux stations de ski par homogénéisation des caractéristiques géométriques et techniques de ces voies :
- aménagements ponctuels (élargissements, aménagements de sécurité, murets, enrochements...)
- la construction de passages canadiens (Luz et Val Louron)
- le calibrage des chaussées à 6,50 ml
- la réalisation de tapis d’enrobés sur la totalité des itinéraires
- la construction ou la remise en état des systèmes d’écoulement des eaux de pluie suivant le besoin
- la signalisation horizontale sur tous les itinéraires (marquage de l’axe).
[vert]1995 2009[/vert] : maintien du niveau de service ; Les interventions consistaient principalement en :
-  la réalisation des travaux « d’entretien annuel des chaussées » sur tous les itinéraires (Point à temps, colmatage de fissures, autres travaux...),
-  le renouvellement la signalisation horizontale lorsque cela s’avère nécessaire,
-  en 2008 – 2009 : à la fin de la période des quinze ans qui correspond au délai moyen pour le renouvellement des couches de surface, d’importants travaux de couches de roulements sont programmés (de l’ordre de 1.2 M€) dans le cadre du marché METP.
L’ensemble de ces prestations a fait l’objet d’un paiement par le versement au titulaire d’une redevance trimestrielle d’un montant d’environ 200 000 euros H.T.
[vert]A partir de 2009[/vert], la période des quinze ans écoulée, le Conseil Général s’est engagé au classement de ces itinéraires dans la voirie départementale et prend en charge la gestion de ces nouvelles routes.

GALERIE D’IMAGES
Interview de Josette Durrieu Présidente du Conseil Général du 65
Interview de Philippe Durand PDG de Screg Sud Ouest