Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
     

Trois Haut-Pyrénéens nommés au Conseil National de la Montagne

mercredi 4 novembre 2009 par Rédaction

Le Premier Ministre, qui en est le Président, a installé le 3 Novembre dernier, le nouveau Conseil National de la Montagne (CNM) ainsi que sa Commission Permanente, en présence de plusieurs membres de son gouvernement.

Dans sa configuration actuelle, il comprend 57 membres élus et professionnels nommés par décret, issus du parlement, des syndicats, des corps consulaires et de toutes les instances représentatives spécifiques de la montagne (Associations : l’ANEM y est représentée – socioprofessionnels : stations de ski, Thermalisme, Moniteurs etc.).

Parmi eux, figurent trois Haut-Pyrénéens, Chantal ROBIN-RODRIGO pour l’Assemblée Nationale, François FORTASSIN pour le Sénat et Jean Louis CAZAUBON pour les Chambres d’Agriculture.

L’ordre du jour comportait la mise en place de la commission permanente, qui est l’exécutif du CNM où ont été nommés la Députée Radicale de Gauche et le représentant des Chambres d’Agriculture.

Le Premier Ministre a proposé aux membres du Conseil National de la Montagne plusieurs thèmes de travail visant à :

- dresser le bilan de la loi Montagne, 25 ans après sa publication afin de porter un diagnostic sur sa mise en œuvre et la réussite de ses objectifs.

- avancer des propositions sur la gouvernance des territoires de montagne. Dans le prolongement du récent congrès de l’Association nationale des élus de Montagne, ceux-ci ont souhaité que les réformes proposées au Parlement maintiennent la représentativité des territoires de montagne au sein des assemblées locales et que les futurs textes prennent en compte les particularités des massifs.

- articuler les impératifs de l’agriculture, du tourisme et des services au public et plus particulièrement, le devenir des stations de moyenne montagne, de son agriculture, les interventions européennes en faveur de ces territoires, la gestion des espaces et les services aux populations.

Les conclusions seront portées par la commission permanente lors du prochain Conseil National de la Montagne, à l’automne 2010.

Composition du Conseil National de la Montagne