Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
   

Bretelle de Juillan : communiqué de l’ABAC (Association bigourdane des artisans et commerçants de la RN21)

samedi 28 février 2015 par Rédaction

Suite à l’article paru dans la presse lundi 23 Février, l’ ABAC souhaite réagir face aux interpellations des adhérents et non adhérents suite aux inquiétudes qui ont pu naitre à la lecture de cet article évoquant le « peu d’espoir » pour la réouverture de cette bretelle de Juillan.

L’ABAC tient à informer ses adhérents par des comptes rendus réguliers des évolutions de ce dossier.

Il est vrai que nous avons attendu beaucoup trop longtemps le rapport de faisabilité pour la réouverture de cette Bretelle, nous rappelons que la DIRSO et la DREAL ont missionné le Cabinet EGIS de Toulouse pour établir ce rapport en octobre 2013. Ce rapport devait nous être rendu courant Février 2014 voire au plus tard mars 2014, Délai annoncé par la DIRSO et la DREAL.

Depuis Mai 2014, nous avons à maintes reprises interpellé l’ensemble des élus concernés (Députée, Maires, Conseil Général, Chambre de Commerce, Chambre des métiers) mais rien n’aboutissait, alors que ce rapport était finalisé et ce malgré les nombreuses demandes et pressions faites à l’administration afin que celle-ci puisse remettre ce rapport.

Ce rapport dérangerait il ? Venait il appuyer sur des points positifs à la Réouverture de cette Bretelle ? Allait-il mettre en exergue des failles dans la première étude d’utilité publique réalisée en 2002 ?

Les pressions émises par l’ABAC ainsi que les élus et la Préfecture ont amené la DIRSO et la DREAL enfin à nous remettre mi-janvier 2015 ce fameux rapport.

Pour L’ABAC et pour les élus, ce rapport technique n’a absolument pas tenu compte de l’impact économique sur les entreprises et à la sauvegarde des emplois ni aux perspectives tout autant économiques de cet axe de Lourdes sans parler non plus de la dangerosité des déviations qui font passer les cars et les camions dans des lotissements et le centre ville de Juillan. Les montants des travaux donnés (Entre 1 200 000 euros et 1 450 000 euros) par la DREAL absolument exorbitants ont-ils pour but de persuader les élus et la préfecture de pas rouvrir cette bretelle ? On peut se poser la question !!!

Des nouveaux devis sont d’ailleurs en cours de rédactions. Certaines estimations auraient tendance à diviser le montant des travaux par 2 .

Nos dernières informations nous indiquent que la Préfecture de Région a accepté que la Délégation, pour cette mise oeuvre des travaux, soit attribuée soit au Conseil Général soit à la Communauté de Communes d’Ossun.

OUI le dossier avance et nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir pu rallier à notre démarche l’ensemble des élus et notamment Mme La Préfète Baudouin-Clerc qui a redonné une accélération à ce dossier. Nous ne manquerons d’y associer le Président du Conseil Général M. Pélieu , Mme la Députée Jeanine Dubié ainsi que les maires concerné MM. Laborde, Sayous et Lehmann, M. Brunet, Président de la CCI sans oublier M. Ricaud, Président de la Communauté de Communes d’OSSUN .

Avec une telle volonté unanime de nos élus politiques locaux et départementaux (de Gauche comme de Droite) ainsi que de Mme La Préfète nous ne pouvons qu’être confiants à la réalisation prochaine de ces travaux.

Reste à lever une dérogation technique, à finaliser le financement et surtout persuader la Dreal et la DIRSO afin que ces dernières ne soient plus des freins administratifs ou techniques.

Nos dernières informations nous portent là aussi être confiants.

Mais soyons réalistes et restons mobilisés

Président de L’ABAC RN 21

Emmanuel Laurentin