Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

David Larrazabal, Laurence Ancien, Sébastien Caujolle et Josiane Ros, quatuor de l’Entente Républicaine sur le canton 3 de Tarbes

jeudi 26 février 2015 par Rédaction

C’est une équipe soudée que David Larrazabal a tenu à présenter et chacun des ses membres s’est mis en avant.

David Larrazabal, conseiller municipal délégué à la jeunesse, candidat titulaire masculin, n’est pas nouveau dans cette compétition électorale puisqu’il s’est déjà présenté aux dernières cantonales sur le canton 2, un canton qui s’est vu lors du récent découpage adjoindre l’ancien canton 5 et une petite partie de l’ex canton 4 pour former ce canton 3 très étendu qui couvre tout le sud de Tarbes, remontant jusqu’à Lalette et sur le quartier de la préfecture.

Et d’affirmer : « Je suis candidat parce que notre ville n’est pas représentée au Conseil Général et ne bénéficie pas au sein de cette assemblée départementale de tout le soutien qu’elle mériterait, comme par exemple l’obstruction actuelle systématique sur le bâtiment 313 qui aurait pu créer des emplois par l’intermédiaire d’entreprises locales, exactement comme ce fut le cas il ya quelque années pour la halle Brauhauban… :il y a une destruction systématique de nos projets et ce sont les Tarbais qui pâtissent de ce gaspillage de dossiers, d’études et de temps ! Il est impératif que notre ville ait une vraie représentation pour que soient pris en compte les projets de la municipalité tarbaise réélue au 1er tour en 2014.

Avec Laurence Ancien nous avons choisi comme remplaçants Josiane Ros, assistante sociale, une personne de terrain qui connait parfaitement la sociologie des quartiers et du département et Sébastien Caujolle dont l’attachement à Tarbes est lié à son engagement sportif puisqu’il a joué au TPR de 2005 à 2011 et a été élu sur la liste Trémège en 2014. »

 

Et de poursuivre en mettant en avant trois dossiers concernant le canton 3 qui tiennent à cœur à son équipe : « C’est d’abord l’hôpital de Tarbes auquel sont très attachés les Tarbais et les Hauts-Pyrénéens ; c’est une œuvre de santé publique à soutenir, je fais partie du comité de surveillance, j’en connais les problèmes et les efforts des salariés pour leur outil de travail : il faut maintenant travailler à proposer une offre de santé territoriale de qualité. Il y aussi les haras nationaux pour lesquels la ville travaille à conserver ce site classé, à lui donner une vraie vie et il est nécessaire que le département s’y engage dans des projets d’avenir. Enfin la caserne Foix-Lescun, beau site classé aussi appartenant au ministère de la Défense, qui mériterait une réflexion sur des projets structurants »

Et de conclure : « Même si on ne connait pas les compétences de cette nouvelle assemblée départementale, la solidarité y sera maintenue et renforcée. Le gouvernement socialiste a fait à la va-vite une réforme territoriale ; or un département comme le nôtre ne peut se passer de proximité : on va vers une Région immense où il sera difficile de trouver des interlocuteurs directs auxquels s’adresser, ne serait-ce que pour lancer des demandes d’aides à domicile, de R SA, de logement. » 

Laurence Ancien, commerciale, conseillère municipale et titulaire féminine a confirmé les valeurs communes qu’elle a trouvées avec David Larrazabal : « J’ai rejoint l’Entente Républicaine comme candidate du rassemblement et de l’action. Nous nous sommes retrouvés, David et moi, sur la convivialité bien sûr mais aussi sur notre désir de faire avancer les dossiers. Je fais aussi partie à la mairie du groupe qui travaille sur le piégeage des frelons asiatiques qui déciment le département et qui nécessite du volontariat. Le bien être, la proximité, l’amélioration de l’attractivité de notre département par l’installation d’entreprises créatrices d’emplois font partie de mes souhaits mais pas au détriment de notre qualité de vie à Tarbes : il faut défendre les intérêts des Tarbais au sein de Tarbes, ce qui n’a pas été bien fait jusqu’à aujourd’hui, sans négliger de défendre aussi un département qui mérite de vivre »

Josiane Ros poursuit : « Je me suis engagée parce que j’ai reconnu chez eux des valeurs piliers que sont la solidarité et l’humanisme Après plus de 30 ans de travail social, j’ai perdu mes illusions… Dans son engagement cette équipe me redonne l’espoir que toutes les personnes en difficulté pourraient voir leur vie s’améliorer grâce à une nécessaire proximité individuelle. »

Sébastien Caujolle renchérit : « C’est avec fierté que j’ai accepté de faire partie de cette équipe. De part mon ancien métier de joueur de rugby tarbais, je suis tombé amoureux de Tarbes et de mon département. Actuellement je suis assistant d’éducation dans un lycée et je vois quotidiennement les difficultés qu’ont les jeunes à s’insérer dans la société. J’ai deux jeunes enfants et j’aimerais que des projets voient le jour qui leur permettraient de faire leur vie ici car le département est attractif culturellement et sportivement. »

Lire les PDF ci-dessous

  1. Document de campagne
  2.  

      • Profession de foi
      • Dates de réunions publiques dans le canton : elles sont ouvertes à toutes les Tarbaises et les Tarbais souhaitant échanger des idées pour leur canton, leur ville et leur département.

         

        -Bel-Air/Ormeau/Figarol : le mercredi 4 mars à 19h à la Ferme Fould 

        -Gespe : le jeudi 5 mars à 19h à la Gespe 

        -Solazur : le mercredi 11 mars à 19h au Foyer Vincent Scotto (Espace en Vie Ouest) 

        -Préfecture/Centre/Pradeau : le jeudi 12 mars à 19h au "Temps de Vivre", rue des Cultivateurs

         

         

        Josiane Perez