Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Frédéric Laval et Virginie Siani Wembou, candidats de la majorité départementale de gauche

mercredi 18 février 2015 par Rédaction

Comme les deux candidats ont tenu à le rappeler, le nouveau découpage des cantons tarbais apporte au binôme titulaire du canton 1 de la majorité départementale de gauche une certaine légitimité et reflète un fait quasi exceptionnel : en effet ils sont tous deux conseillers généraux PS sortants de l’actuel canton Tarbes 3 pour Frédéric Laval et de l’actuel canton Tarbes 4 pour Virginie Siani.

(Voir le découpage du canton 1 ci-dessous)

Pour Frédéric Laval, « le nouveau canton de Tarbes 1 issu du redécoupage fait de nous des candidats naturels d’un secteur tarbais sur lequel on a travaillé ensemble ces quatre dernières années en toute liberté avec la majorité départementale PRG actuelle menée par Monsieur Pélieu…Nous ne doutons pas que la majorité départementale restera à gauche en 2015… Nous avons une démarche de proximité, individuelle, par exemple en ce qui concerne l’action sociale : par exemple pour le versement du RSA nous avons un objectif d’amener 100 000 personnes vers un contrat tandis que pour les petites dépendances nous avons créé un plan d’aide pour faire en sorte de bien gérer le quotidien »

Virginie Siani est présidente de la commission Education et Transports dans l’actuelle assemblée départementale : « J’ai eu carte blanche du président Pélieu pour prendre au niveaux des collèges des initiatives parfois difficiles : sectorisation, attributions des postes des agents, rénovation en matière d’accessibilité et d’équipements notamment numériques, création d’une classe Ulis au collège Massey pour élèves retardés, restauration scolaire avec la mise en route d’éco-gestes et de fournitures auprès de producteurs locaux, transports scolaires de la maternelle au lycée adaptés aux quotients familiaux ainsi que la mise en place de moyens de locomotion pour les étudiants handicapés… »

Fréderic Laval, président de la commission Finances et Budget depuis 2011, a à son tour insisté sur l’absence d’augmentation du taux départemental sur les impôts locaux, resté à 0%, avant de préciser : « L’Etat nous a soutenu depuis 2013 pour les personnes âgées et l’insertion…Nous avons réussi à faire 60 millions d’investissement dans le département, soutenu l’emploi local pour lequel l’activité des entreprises est primordiale. Notre bilan est apprécié et visible : le pont d’Urac, la rocade Nord-Ouest…Depuis 4 ans tous les membres du conseil général ont voté les projets en assemblée plénière : il n’y a pas d’opposition sur le bilan !

Et de conclure : Par contre j’aimerai préciser que nous sommes pour le non cumul des mandats car je ne vois pas comment concilier un emploi et un ou deux mandats… Enfin, devant le mystère inquiétant du score du FN sur les cantons et une abstention dangereuse, j’appelle à voter utile à gauche au premier tour. Nous sommes tous deux des élus locaux, de proximité, connus, sérieux qui avons du coeur et des convictions. »

Le binôme remplaçant est Francis Carpentier et Christine Clos

Josiane Perez

LIRE (.pdf)