Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Hautes-Pyrénées : des avalanches un peu partout...

lundi 9 février 2015 par Rédaction

Les fortes chutes de neige de la semaine dernière ont pour conséquence une bonne couche de neige non stabilisée. Il faudra encore attendre pour que le manteau soit stable. De nombreuses avalanches ont pu être constatées occasionnant des dégâts matériels non négligeables.

 

« Un Toy ne craint que Dieu, la foudre et l’avalanche »

 

Une situation…. Normale… au moins naturelle

A chaque fois qu’un tel phénomène se produit il y a cette tendance curieuse de parler de « situation exceptionnelle ». C’est oublier un peu rapidement l’histoire de nos vallées parsemées d’avalanches et de catastrophes naturelles http://www.pyrenees-pireneus.com/Environnement/Risques-Majeurs/Catastrophes-Vallee-Bareges.pdf qui, par le passé, n’étaient pas imputées au « dérèglement ou réchauffement climatique » http://mobile2.lematin.ch/articles/19748787

Nos vallées de montagne ont, de tout temps, été exposées aux risques naturels. Pour ne reprendre que les principales avalanches nous avons sur 415 ans :

  • 10 février 1600 à Gèdre / Héas il est à déplorer 20 morts et plusieurs habitations détruites
  • 12 février 1600 le village de St Martin (au niveau de la déchetterie de Viella) est détruit et fera 4 morts
  • 10 février 1601 le bourg de Chèze est partiellement détruit. Il y aura 107 morts
  • En mars 1778 à Gèdre (Saignes et Les Chaudettes) il y aura 8 mort et 20 bâtiments détruits. A la même période dans Labatsus (Barèges), il y aura 4 morts et 32 maisons détruites.
  • 8 février 1802 à Barèges, l’avalanche de Midaou fera 11 morts et 27 maisons détruites
  • 6 mars 1823 à Barèges, toujours l’avalanche du Midaou détruira 11 maisons et fera un mort.
  • 27 janvier 1842, toujours à Barèges, l’avalanche du Theil fera 2 morts et détruira 35 maisons
  • 5 avril 1855 à Barèges les avalanches feront 12morts et détruiront 60 habitations
  • 2 février 1907 à Barèges les avalanches du Theil et de Midaou feront 3 morts et détruiront 21 habitations

 

Depuis le milieu du 19ème siècle, le rythme des destructions s’est ralenti grâce aux travaux de protection du Capet. Par contre, ne sont pris en compte que les avalanches des secteurs où il existait une présence humaine. Aujourd’hui, cette présence s’est déplacée en amont du village avec la station de ski et les déplacements d’automobiles sur la route. Ce sont les avalanches de Souriche et de Transarrious qui deviennent les plus spectaculaires.

 

La poudreuse balaie quatre granges et une habitation

Même si une avalanche a traversé la route la semaine dernière et si le souffle a été ressenti jusqu’au camp Bernard Rollot sur l’autre versant de la vallée, les dégâts sur les granges ne se voient pas de la route. Il aura fallu l’œil averti des éleveurs de la vallée, par ailleurs dameurs, conducteurs de chasse neige ou moniteurs de ski, pour se rendre compte qu’une avalanche de poudreuses avait endommagé plusieurs bâtiments à Sourriche. Il s’agit d’une résidence secondaire (grange aménagée) appartenant à des Tarbais, deux granges à Noël Fourtine d’Esterre dont un pignon a été fortement endommagé, une grange à Jean-Pierre Prat de Viey et une à Denis Laporte de Viella. Les toits ont été emportés ou se sont effondrés totalement ou en partie.

Un tel accident n’avait pas eu lieu depuis l’hiver 1971-1972 et il n’est pas impossible que d’autres granges aient souffert de cette chute de neige depuis le 1er février. Il faudra se rendre sur place lorsque les conditions de sécurité le permettront.

 

L’histoire se répète… les hommes résistent.
La culture du risque http://www.pyrenees-pireneus.com/Bibliographie/Culture/Cultures-du-Risque-en-Montagne-Pays-Toy-Bareges.php et la résistance aux éléments existent chez les Toy. La visite de la chapelle d’Héas permet de découvrir ce témoin comme les inondations récentes et les travaux de réparation qui ont été entrepris en 18 mois.

L’histoire écrite dans la Gazette de France du 23 mars 1778 pourrait être d’actualité plus de 200 ans après :

« Les premiers jours de ce mois, la chute de neige a causé les plus grands ravages aux vallées de Barèges et d’Azun. Dans le premier village, où sont les bains, plusieurs maisons et trente-deux granges au-dessus du pont du moulin ont été détruites ; douze autres granges ont été entraînées à Sassis, Sazos, Grust et Viscos, avec plus de cent bêtes à cornes ; quatre personnes y ont péri. Du côté de Gèdre, beaucoup de granges, de bestiaux, et quelques pasteurs ou gardiens ont subi le même sort. On n’a point encore reçu de nouvelles du village de Gavarnie et de celui de Héas, et l’on craint qu’ils n’aient éprouvé un pareil désastre. Cinq personnes d’une seule famille ont été écrasées sous les ruines de leur maison, dans la vallée d’Azun, une autre habitation, à Arrens, a enseveli dans ses débris le père et le fils. On ignore encore le nombre des granges renversées et des bestiaux entraînés dans cette vallée ; mais on sait en général que la perte est très considérable. » (Source : « Avalanches dans les Pyrénées » par H. Courteault, dans La Revue des Hautes-Pyrénées, N°23, 1909, p. 194-195)

 

Et ailleurs dans les Hautes-Pyrénées

Cet épisode neigeux dans les Pyrénées centrales aura laissé des traces un peu dans toutes les vallées hormis les fermetures temporaires de routes et stations de ski. Nous pouvons observer une voiture emportée à Azet en vallée d’Aure, le toit d’une grange / habitation qui s’effondre à Aulon, un téléski emporté à La Mongie, une télécabine endommagée à Cauterets, Luz-Ardiden, etc….

 

La vie en montagne n’est pas de tout repos. Les risques ne sont pas ceux des citadins. L’air y est peut-être plus pur mais les conditions de travail sont plus fraiches…. Néanmoins les vallées sont belles et attirent touristes et vacanciers.

 

Les risques ? Respectez les consignes qui sont données pour les éviter notamment ne pas skier hors des pistes balisées et ne pas partir en randonnée en montagne sans connaître avec un matériel adapté en sachant s’en servir.

 

Louis Dollo

 

En savoir plus

 

 

Photos : Denis Laporte et Joël Adagas