Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

Dax-Tarbes : Composition des équipes

vendredi 6 février 2015 par Rédaction

Dax pour sa survie

 

Avec quatre matchs déjà perdus à domicile, tout comme Massy, Bourgoin-jallieu et Narbonne, qui les devancent au classement, les Dacquois ne peuvent plus se permettre de perdre à Boyau sous peine de s’enfoncer encore plus. Pour eux, c’est une question de survie ! C’est aussi une question d’orgueil dans le derby rouge et blanc, le derby de l’Adour, qui passionne le plus les supporters landais après celui contre les voisins montois. Même amicaux les matchs entre Tarbais et Dacquois ont toujours été très engagés. L’arrivée de Marc Dal Maso a induit quelques changements dans les compositions habituelles. Hormis les absences sur blessure de Laousse-Azpiazu et de Coletta, l’ex-entraîneur montois a titularisé le jeune Perraux à l’ouverture et l’expérimenté Pic à la mêlée, repoussant la charnière habituelle Peyrelongue-Salle-Canne, sur le banc. Du coup, c’est August qui récupère le brassard de capitaine. De même l’ex-talonneur a préféré Arias à Boyoud en pilier droit et le centre sud-africain Delport fait sa première apparition dans le groupe. Soit huit changements, dont deux sur blessures, par rapport à la dernière équipe qui s’est inclinée à Maurice-Boyaud. Van Lill, Bernard et Delonca, qui étaient à Colomiers ont disparu du groupe. Malgré tout, le pack landais s’avère très redoutable. Derrière, le jeune Perraux, ouvreur de formation venu de Montpellier, s’est imposé avec douze titularisations au centre et trois à l’ouverture. La présence de l’ex-international des U17 jusqu’aux U20, titulaire à la place de Peyrelongue, n’est pas vraiment une surprise.

Dax

1 David, 2 Bethery, 3 Arias, 4 Bert, 5 Naude, 6 Adrillon, 8 August (Cap.), 7 Chollon, 9 Pic, 10 Perraux, 11 Alcade, 12 Devade, 13 S. Ternisien, 14 Ragamate, 15 Juste

Remplaçants : 16 Maignien, 17 Lafon, 18 Singer 19 G. Garcia, , 20 Salle-Canne, 21 Peyrelongue, 22 Delport, 23 Boyoud

 

 

Tarbes pour confirmer

 

Les Tarbais, s’ils veulent éviter de se retrouver de nouveau sous pression à chaque rencontre à Trélut, se doivent de prendre des points à l’extérieur. Tarbes doit confirmer ses belles prestations face à Bourgoin, à Perpignan et à Carcassonne. S’imposer à Dax, compte tenu du contexte et de la valeur des Landais, serait pratiquement un exploit. Ce sera encore un rude affrontement en conquête face à un gros pack et dans des conditions difficiles compte tenu de la météo de ces derniers jours. Les joueurs, extrêmement sollicités lors de ces trois derniers matchs, auront-ils récupérés. Sur ce type de match, et dans des conditions difficiles, c’est au mental que ça se joue. Les Carcassonnais s’étaient montrés plus forts que les Dacquois mais moins forts que les Tarbais. Qu’en sera t-il samedi ? D’autant que cette fois, encore plus que d’habitude, compte tenu des blessures et des sélections, le TPR est décimé. Treize joueurs (Casals, Schuster, Domolaïlaï, Timani, Nemsadze, Antonescu, Manu, Chevtchenko, Laharrague, Siale, Veau, Thuries, Domec) font défaut. Le quinze de départ tient la route, avec trois changements devants, dont deux sur roulement et un derrière, avec le retour de Rubio. Par contre, le banc est composé de cinq joueurs du Centre de Formation : Les piliers Stroe 22 ans, Béziat 21 ans, les troisième ligne Armary 20 ans, Cazac 24 ans, le demi-de-mêlée Queheille 21 ans. A part Veyret, les Bigourdans jouent sans seconde ligne de métier ou de formation. Basauri 107 kg, Armary 96 kg et Cazac 108 kg sont avant tout des troisième ligne, loin des 133 kg de Domolaïlaï, des 123 kg de Timani ou des 120 kg de Nemsadze qui pèsent dans un cinq ! Cazac est le plus expérimenté avec quatre feuilles de match pour deux remplacement au match Aller contre Dax et à Montauban, alors que c’est la première apparition dans le groupe de Béziat et d’Armary. Stroé (6 feuilles de matchs, 4 entrées, 1 titularisation) et surtout Queheille (10 feuilles de match, 8 entrées, 2 titularisations) sont des vétérans à côté ! De plus Nicolas Nadau et Frédéric Garcia vont devoir jongler en cours de match car il n’y a pas de talonneur de métier remplaçant et Costa-Repetto devra changer de poste en cours de match. Il n’y a pas non plus d’ouvreur, ni d’arrière sur le banc et il faudra jongler avec Tranier (ex-ouvreur) et Lilo (arrière du Tonga). De plus, le staff a fait le choix de prendre six avants (4 piliers, 3 troisième ligne) un demi-de-mêlée et un seul trois-quart, au lieu des classiques cinq et trois.

.

Tarbes

1 Costa-Repetto, 2 Grobler, 3 Mirtskhulava, 4 Veyret, 5 Basauri, 6 Haddon, 8 Bézian, 7 Collet (Cap.), 9 Vergallo, 10 Moeke, 11 Rubio, 12 Tranier, 13 Lamotte, 14 Cocagi, 15 Poitrenaud

Remplaçants : 16 Stroe, 17 Beziat, 18 Koberidze 19 Armary, 20 Cazac, 21 Queheille, 22 Lilo, 23 Tourreau.

 

Jean-Jacques Lasserre