Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le Refuge de Respomuso fortement endommagé par une avalanche est fermé

vendredi 6 février 2015 par Rédaction

La Fédération Aragonaise de la Montagne (FAM) http://www.fam.es/index.php nous fait savoir qu’à la suite des fortes chutes de neige de ces derniers jours, le refuge de Respomuso sur le versant sud du massif du Balaitous en Espagne a été fortement endommagé par une avalanche entraînant sa fermeture. Les gardiens du refuge sont heureusement sains et saufs et ont été rapidement évacués par la GREIM.

Heureusement, le système anti-avalanche protégeant le bâtiment depuis 19 ans a limité les dégâts. Cependant la neige s’est introduite par des fenêtres engendrant des dégâts intérieurs.

Dès que le temps le permettra, les gardiens procéderont au déblaiement de la neige qui a envahi le bâtiment afin de faire une première évaluation des dégâts et envisager les réparations le plus urgentes au printemps. L’accumulation de neige à l’extérieur ne permet pas, actuellement, de faire une évaluation.

Pendant ce temps, le refuge restera fermé .

Rien ne permet d’envisager dans l’immédiat l’ouverture d’une partie pour servir d’abri gratuit pour les alpinistes. L’ensemble du bâtiment reste donc fermé. Ceci est important dans la perspective d’alpinistes qui voudraient faire des activités hivernales cette année dans ce secteur.

La Fédération Aragonaise de la Montagne demande aux alpinistes qui ont prévu des activités dans le secteur de Respomuso cet hiver et au printemps prochain de différer ces activités. Le refuge restera fermé jusqu’à ce qu’il soit possible d’envisager les réparations nécessaires.

Merci de diffuser largement cette information qui est aussi une preuve concrète que les risques d’avalanches sont bien réels actuellement sur les deux versants de la chaîne des Pyrénées.

Louis Dollo