Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Les Donneurs de Sang Bénévoles des Hautes Pyrénées ont tenu leur AG

vendredi 6 février 2015 par Rédaction

Cette Assemblée Générale a eu lieu au Lycée Professionnel Hôtelier Lautréamont, avenue d’Azereix, à Tarbes. Le président Raymond Bentayou a ouvert la séance à laquelle assistaient Marie-Françoise Crancée représentant le maire de Tarbes, Sophie Fleutiaux directrice de l’EFS 65 ainsi qu’une grande partie des donneurs de sang bénévoles de tout le Département.

Après le rapport d’activités de l’année écoulée par le secrétaire Pierre Augier, le rapport financier par le trésorier Alain Cresta, le président a poursuivi par le rapport moral qui fait ressortir un bon dynamisme du mouvement des donneurs de sang dans le département animé par sa vingtaine de bénévoles qui donnent de leur temps pour la cause des malades et qu’il faut poursuivre et accentuer.

 

Un rappel des valeurs et des missions de l’association a été fait : « continuer à être présent lors des différentes manifestations du département (divers Forums, Petits AS, Equestria, semi-marathon Lourdes-Tarbes,....) pour promouvoir le don du sang, en défendre son éthique (volontariat, anonymat, bénévolat et non-profit), rechercher des nouveaux donneurs, fidéliser les anciens.....

 

Actuellement il n y a pas d’autre alternative thérapeutique que le sang humain pour soigner un million de malades chaque année avec des produits sanguins. Depuis la fin d’année 2014 les réserves de produits sanguins sont au plus bas et il est demandé à tous de faire un effort pour retrouver une meilleure auto suffisance au courant des jours et mois à venir. Seulement 4% des 18-70 ans en âge de donner passent à l’acte, un effort commun est absolument nécessaire afin d’augmenter ce pourcentage pour un acte noble et citoyen...

 

Après des élections pour le renouvellement des membres du bureau, Raymond Bentayou est reconduit à la présidence à l’unanimité des votants présents, Michèle Decocq est élue 1ère vice-présidente, Pierre Augier 2ème vice-président, Cédric Blanloeil 3ème vice-président, Alain Cresta trésorier et Angélique Bernissant secrétaire.

 

La réunion s’est terminée par une remise de diplômes de mérite de sang à trois membres de l’Association. Le Mérite du sang est une distinction interne à la Fédération Française du Don de Sang Bénévole dont le but est de récompenser et d’honorer exclusivement des donneurs et anciens donneurs de sang bénévoles qui, en dehors du don personnel de leur sang, auront bénévolement œuvré efficacement et strictement dans le cadre du développement de la transfusion sanguine en faveur de la promotion ou de l’animation de structures fédérées.

Il y a 4 grades dans le Mérite du sang : chevalier, officier, commandeur et grand officier. Michèle CHOLET a épinglé la croix d’Officier du mérite sur Alain CRESTA et celle de Chevalier sur Monique BARRAU tandis que Pierre AUGIER a remis celle de Chevalier à Claude BRIONE.

 

-Alain CRESTA est entré dans l’association en 2000 et il en est actuellement le trésorier

Il est chevalier du mérite du sang depuis janvier 2003. Il est nommé Officier du mérite du sang à compter du 1er janvier 2015 avec le diplôme n° 081 / 2015.

 

-Monique BARRAU est membre de l’association depuis 2008 et depuis 27 ans elle est également présidente de l’ADOT 65. Elle est nommée Chevalier du mérite du sang à compter du 1er janvier 2015 avec le diplôme n° 270 / 2015

 

-Claude BRIONE est membre de l’association depuis juin 2005. Il est nommé Chevalier du mérite du sang à compter de 1er janvier 2015 avec le diplôme n°271 / 2015

Un petit mot sur l’Etablissement Français du Sang

 

Sa mission première est une mission de service public qui consiste à assurer l’autosuffisance de la France en produits sanguins dans des conditions de sécurité et de qualité optimales tout au long de l’année.

Placé sous la tutelle du ministère en charge de la santé, cet établissement assure les activités de collecte, préparation, qualification et distribution des produits sanguins.

 

La première Amicale des donneurs de sang des Hautes-Pyrénées à été crée en 1945

Cette association, reconnue d’utilité publique et grande cause nationale en 2009, est régie par la loi de 1901. Elle comprend une trentaine de personnes bénévoles et occupe un local à la maison des Associations où se trouve son siège social.

Son action repose sur le bénévolat de ses membres qui au-delà de donner leur sang et leur temps à cette noble cause ont besoin également de moyens de fonctionnement pour assurer ses missions.

La mission complémentaire de celle de l’EFS consiste à :

*Trouver de nouveaux donneurs et fidéliser les anciens,

*Informer sur l’utilité et la nécessité du don du sang, développer la culture du don auprès du grand public en faisant en permanence la promotion du don en animant des stands d’information lors de diverses manifestations du département (Forums divers, Petits As, semi-marathon Lourdes-Tarbes, Equestria…).

*Faire connaitre les 4 valeurs éthiques du don et les défendre à savoir : l’anonymat, le bénévolat, le volontariat et le non profit.

* Sensibiliser les jeunes des milieux scolaires et universitaires

* Mobiliser les donneurs de sang lors des situations d’urgence

* Préparer les collectes de sang en liaison avec le site de prélèvement local de l’EFS par de l’affichage et distribution de tracts quelques jours avant et le jour même de la collecte.

*Participer aux collectes de sang en assurant l’accueil des donneurs et la collation après don

 

Quelques données sur le sang et les besoins nationaux

Le sang c’est la vie : pas de sang pas de vie

Le sang est irremplaçable, aucune autre alternative thérapeutique en dehors du sang humain n’est actuellement possible pour les malades

La suffisance actuelle et la satisfaction des besoins reposent sur : la générosité des donneurs de sang, la performance du service public transfusionnel (EFS) et le soutien actif des associations pour le don de sang bénévole (ADSB).

En France sont nécessaires chaque année 1.500.000 donneurs et 2.500.000 dons pour soigner 1.000.000 de malades (500.000 par transfusion sanguine et 500.000 par médicaments dérivés du sang) et chaque jour 10.000 dons de sang, 1.550 de plasma, et 800 de plaquettes ; à chaque heure ce sont 114 malades qui reçoivent des produits sanguins.

Concernant les donneurs, actuellement seulement 4% des 18-70 ans en âge de donner leur sang ont franchi le pas et effectuent ce geste. Ce pourcentage pourrait et devrait être plus important, à charge pour tous de le faire augmenter !

 

Le taux annuel actuel de dons est inférieur à 2 par donneur : il est de 1,8 au niveau national et de 1,7 au niveau Midi-Pyrénées. Parce que les besoins des malades sont quotidiens et que le sang a une durée de vie limitée, la régularité des dons est nécessaire pour soigner les patients.

C’est l’EFS qui doit en permanence gérer les stocks qui fluctuent selon les périodes de l’année et qui doit prévoir plus ou moins de collectes en faisant des appels au don au moyens des médias télévisés, radiophoniques ou par voie de Presse. Il dispose également des fichiers de donneurs déjà inscrits à qui il peut envoyer à tout moment des mails, SMS ou des courriers pour les solliciter à venir donner.