Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

SNCF attribue à Alstom le marché de la nouvelle génération de matériels TER à un niveau

mercredi 28 octobre 2009 par Rédaction

SNCF a attribué à Alstom le marché de la nouvelle génération de matériels TER à un niveau qui, au-delà du premier contrat portant sur 100 trains, pourra atteindre 1000 rames pour un montant de plus de 7 milliards d’euros.

SNCF confirme la première commande de 100 rames (tranche ferme) assortie d’une intention d’options de 35 rames supplémentaires. La tranche ferme de ce contrat s’élève à 800 millions d’euros. Avec les intentions d’options exprimées, il pourra dépasser 1 milliard d’euros. Ces 135 nouveaux TER sont destinés aux régions Alsace, Aquitaine, Basse-Normandie, Haute-Normandie, Lorraine, Midi-Pyrénées, Pays de la Loire et Picardie. Les premières livraisons sont prévues dès 2013 et s’échelonneront jusqu’à mi 2015.

Ce marché, financé par des subventions versées par les Régions françaises, permettra de renouveler et d’accroître le parc de matériels TER sur la période 2013-2021.

Les Régions ont choisi d’appeler ce nouveau matériel Régiolis.

« Je me réjouis que les Régions continuent à porter la dynamique de développement des TER qu’elles ont engagée avec la régionalisation des transports ferroviaires. Je remercie l’ensemble des Régions de la confiance renouvelée à SNCF à toutes les étapes de conception, de conseil et de négociation de cet appel d’offres. »
Guillaume Pepy, Président de SNCF

« Alstom est fier de mettre au service des Régions et de la SNCF ses meilleurs ingénieurs et l’expérience acquise depuis 30 ans dans le domaine particulièrement exigeant du transport ferroviaire de proximité. Conçu et fabriqué en France, ce nouveau train régional de type Coradia Polyvalent1 accompagnera l’essor attendu du trafic régional qui pourrait quadrupler d’ici 2030 avec 3 millions de voyages quotidiens. »
Philippe Mellier, Président d’Alstom Transport

1 Coradia Polyvalent : matériel conçu par Alstom pour le marché de la nouvelle génération de TER

Régiolis, un matériel conçu pour répondre à tous les besoins

Doté d’une grande modularité, ce train régional à un niveau offre plusieurs types de configurations techniques et d’aménagements pour les passagers. Il pourra ainsi assurer différents types de dessertes : les liaisons périurbaines avec des arrêts fréquents et un trafic important, comme les liaisons régionales ou inter-ville avec des temps de parcours plus longs (+/- une heure en moyenne). Il pourra circuler à une vitesse de 160 km/h, en version électrique ou bi-mode, et sous deux tensions (25 kV et 1500V). Il pourra être décliné en versions transfrontalières pour circuler sur les réseaux allemand et suisse avec une tension de 15 kV. Pour augmenter sa capacité d’accueil jusqu’à 1000 places assises, il est possible de coupler jusqu’à trois rames de la version la plus longue (soit 330 mètres).
Ce train régional à plancher bas intégral permettra aux voyageurs de bénéficier d’une accessibilité maximale.
Il offrira par ailleurs des couloirs élargis pour faciliter la circulation à bord. _ L’ambiance intérieure lumineuse et colorée contribuera également au confort et à la tranquillité du voyage. Les bogies moteurs placés aux extrémités limiteront les vibrations et le niveau sonore.

La priorité est donc donnée à la modularité, à l’accessibilité, au confort mais aussi à l’information des voyageurs avec un nouveau système embarqué équipé de fonctionnalités innovantes (afficheurs dynamiques, plan de ligne et annonces sonores par exemple) et aux services (prises électriques, espaces bagages plus nombreux…).

Ce nouveau train TER éco-mobile consommera encore moins d’énergie, réduira les émissions de CO2 et sera conçu avec des matériaux éco-durables. Régiolis sera équipé de moteurs à aimants permanents plus compacts et performants, qui réduisent les pertes d’énergie par rapport aux moteurs électriques classiques. Les choix techniques qui ont prévalu à sa conception répondent à un double objectif : faciliter la maintenance et optimiser le coût global
d’exploitation. Les futures rames remplaceront les trains vieillissants mais auront surtout vocation à développer l’offre de transport dans les Régions concernées.

Régiolis participera au dynamisme économique des Régions à travers une activité industrielle assurée pendant de nombreuses années. Il sera conçu, fabriqué et assemblé dans les sites français d’Alstom Transport à Reichshoffen (Alsace) pour l’ingénierie et l’assemblage des trains, au Creusot (Bourgogne) pour les bogies, à Ornans (Franche-Comté) pour les moteurs, à Tarbes pour les chaînes de traction et à Villeurbanne (Rhône-Alpes) pour l’informatique embarquée.

C’est pour anticiper et relever le défi de la croissance attendue des trafics que SNCF lançait en octobre 2007 cet appel d’offres auprès de différents constructeurs ferroviaires pour la conception d’un matériel d’avenir.

Cette signature de marché s’inscrit ainsi dans la continuité du renouvellement de la flotte TER mené depuis 10 ans.
Depuis 2002, les Régions ont déjà engagé 6,5 milliards d’euros pour fiabiliser les matériels et offrir davantage de services, confort et design. Elles renforcent aujourd’hui, par le financement de ce nouveau matériel, leurs efforts pour un transport ferroviaire régional toujours plus attractif.

Chaque jour, 800 000 voyages sont effectués en train TER.
Grâce à une expérience de plus de 30 ans dans le transport régional, la gamme de trains régionaux et suburbains Coradia d’Alstom, dont Coradia Polyvalent est issu, apporte des réponses à la forte croissance du trafic sur les réseaux urbains et autoroutiers et à l’extension croissante des zones périurbaines. Alstom a déjà construit dans ses usines françaises, allemandes et italiennes plus de 3 000 trains régionaux qui ont parcouru plus de 4 milliards de
kilomètres.

Chiffres clé de la nouvelle génération de matériel TER :

Modularité :
2 motorisations : électrique ou bi-mode
3 longueurs : 110 m, 72 m, 56 m
3 types de confort : interurbain, régional, inter-ville
Aménagements intérieurs : plus de 50 possibilités de personnalisation
Vitesse maximale : 160 km/h
Capacité maximale : jusqu’à 1 000 places assises (3 rames de la version la plus longue)
3 tensions d’alimentation : 25 kV et 1500V ; 15 kV pour les versions transfrontalières
Système d’information embarqué : écrans, informations dynamiques et messages sonores
Consommation et émissions de CO2 : de -10 à -20% en fonction des conditions d’exploitation
Recyclabilité : 92% de matériaux valorisables