Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Financement de la Sécurité Sociale : l’Union Syndicale Départementale CGT de la Santé et de l’Action Sociale 65 annonce une journée nationale de mobilisation

samedi 11 octobre 2014 par Rédaction

Communiqué : Le 16 octobre 2014 sera une journée nationale de mobilisations autour du financement de la Sécurité Sociale. Cette action s’inscrit dans la campagne de reconquête de la Sécurité Sociale mené par la CGT.

Les annonces faites par la Ministre des Affaires Sociales, Marisol Tourraine de diminuer le budget de la Sécurité Sociale nous inquiète tant les dégâts sont déjà important suite aux dernières réformes dans notre secteur et sur notre territoire.

Les conséquences vont encore une fois :

- dégrader les conditions de travail des personnels qui ont de plus en plus de mal à donner un sens à leur travail

- dégrader l’offre et la qualité de prise en charge des usagers

- diminuer les prestations sociales et le remboursement des médicaments augmentant une inégalité d’accès de prise en charge

Les fermetures programmées de la maternité et de la réanimation de Lourdes, de la dialyse de l’Ormeau ou les suppressions de postes au CH de Bigorre en sont de bons exemples.

De même, alors que notre Département est pilote pour la prise en charge des personnes âgées, le financement n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Il faudrait aussi que soit reconnu les EHPAD accueillant des personnes ayant des troubles de la personne atteintes de pathologies psychiatriques en leur donnant les moyens adéquats.

Nous souhaiterons aussi que les salariés soient plus écoutés sur les choix stratégiques des établissements comme aux Hôpitaux de Lannemezan ou la Direction a gelé des lits pendant des mois créant un déséquilibre budgétaire en attendant de mettre en place un projet d’alternative à l’hospitalisation. Pour nous salariés les établissements sont nos outils de travail financés par nos cotisations, il serait normal que l’on puisse être écouté et entendu en nous associant au projet d’établissement. De même, il est difficile aujourd’hui d’être reçu et entendu par l’ARS Midi-Pyrénées alors que des problématiques mériteraient que les salariés puissent s’exprimer.

Pour ce qui dirait qu’il n’y pas d’argent, bien sur qu’il y en a puisque les français payent des taxes, impôts ou cotisations. La question est plutôt à quoi sert-il et à qui profite-t-il ?

L’argent public doit avant tout être utilisé pour répondre aux besoins des citoyens.

Nous revendiquons des moyens pour remplir à bien notre mission de service public mais aussi pour conserver toutes nos structures qui existent sur notre territoire qu’elles soient publiques, privées ou associatives.

C’est l’affaire de tous et nous appelons les professionnels de la santé et de l’action sociale mais aussi la population le 16 octobre 2014 à se rassembler devant la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Tarbes à 13h00.