Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

L’UMP 65 à la reconquête de ses militants

lundi 6 octobre 2014 par Rédaction

L’UMP 65 a tenu samedi, au centre aéré de Bours, un séminaire de rentrée sous la présidence de Gérard Trémège. 160 militants ont participé à trois ateliers animés par Sylvain Peretto et Frédéric Pouysségur (fonctionnement du mouvement), Denis Crampe et Frédéric Cieutat (communication), Patrick Butor et Myriam Mendès (positionnement de l’UMP à la veille des élections cantonales).

Lors d’un point-presse, Gérard Trémège qui était entouré de Patrick Butor et Frédéric Cieutat, secrétaires des 1e et 2e circonscriptions, Jacques Béhague, conseiller général du canton de Luz, Sylvain Péretto, (section UMP Lourdes), Myriam Mendès, Denis Crampe et Frédéric Pouysségur, a rappelé en préambule que les difficultés rencontrées au plan national par le mouvement depuis deux ans avaient eu des conséquences sur les militants qui n’ont renouvelé leurs adhésions qu’à 50%. Aujourd’hui, la fédération UMP 65 compte un peu plus de 600 adhérents sur les 1260 qu’elle avait auparavant.

L’objectif est de les reconquérir à la veille des prochaines élections cantonales et après les élections du mois de novembre qui donneront un nouveau président à l’UMP. Pour Gérard Trémège, Nicolas Sarkozy est archi-favori. « Les jeux sont quasiment faits  ». Mais il a souligné qu’il observerait une neutralité et ne dira pas le nom de son candidat préféré. Il n’a parrainé aucun candidat. Et Il préfère qu’un nouveau nom rassembleur soit donné au mouvement.

Objectif premier : les cantonales

Le mouvement prépare les élections cantonales de mars 2015 où 17 cantons redessinés seront à pourvoir avec des candidats qui se présenteront en binôme (un homme, une femme ou l’inverse). Dans la plupart des cantons, l’UMP fera alliance avec l’UDI. Pour l’heure, trois cantons seulement ne sont pas pourvus : les cantons n°15 (la vallée de la Barousse), n°3 (les Coteaux), n°8 (Neste, Aure et Louron). Gérard Trémège a rappelé l’étendue des territoires, ce qui nécessitera des moyens plus importants, au moment où l’UMP est exsangue financièrement. Mais il compte sur la mobilisation des militants pour aller au combat. Et d’ajouter : « Il y a un contexte où nous pouvons capitaliser, c’est le défaut d’entente cordiale entre le PS et le PRG ». Il est convaincu qu’il y aura des règlements de compte entre ces deux formations politiques.

Pour l’UMP 65, si une alliance avec l’UDI s’impose, par contre quid avec le Modem ? « Le Modem, c’est une autre affaire. Si M. Lagonelle veut se présenter, il doit négocier avec ses amis du Front de Gauche du Grand Tarbes. C’est lui qui a fait basculer le Grand Tarbes à gauche par inimitié personnelle. On a pu voir les absurdités de ses propos et de ses arguments. Il prend les propositions des autres et se les attribue. M. Lagonelle est le spécialiste pour vous annoncer que la pluie est mouillée. Au Grand Tarbes, il vote pour le projet de Séméac/Soues qui va être ravageur pour le commerce existant. J’ai demandé une étude d’impact. Pour nos candidats sur les cantons de Tarbes, ce seront des arguments de campagne  ».

La démission du secrétaire départemental

La fédération UMP 65 n’a plus de secrétaire départemental. Gérard Trémège a confirmé que M. Artiganave, a donné sa démission verbalement à Edouard Courtial, chargé des fédérations à l’UMP. L’ancien maire de Lourdes était présent à ce séminaire, au milieu des militants. On aura constaté qu’il n’a pas partagé le repas avec eux. Il a indiqué que le secrétaire départemental sera désigné par le prochain président de l’UMP après avis du président départemental.

Aucun candidat à la présidence de l’UMP n’a prévu de venir dans les Hautes-Pyrénées. Nicolas Sarkozy doit venir ces jours prochains à Toulouse. Des militants haut-pyrénéens assisteront à son meeting.

G.M.