Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
 
 

Du changement à Luz et à la station de Luz-Ardiden… un nouveau directeur

mercredi 27 août 2014 par Rédaction

Il fallait s’y attendre même si personne n’osait se l’avouer. La situation financière de la station n’était plus soutenable depuis quelques années déjà et un coup de fouet au développement touristique s’imposait. Manifestement, la nouvelle municipalité luzéenne a pris des mesures radicales si nous en croyons le premier bulletin d’information qui vient d’être diffusé. http://www.pyrenees-pireneus.com/Villages-Vallees/France/Hautes-Pyrenees/Vallees-Gave/Pays-Toy/Luz-Saint-Sauveur/Bulletins-Information/01-Aout-2014.pdf

Dégradation de la fréquentation et de la situation financière

Selon ce bulletin, « le nouveau conseil de régie de Luz-Ardiden a analysé la dégradation continue des chiffres de la station », ce qui avait fait l’objet d’observations de la part de la Chambre régionale de la cour des comptes http://www.pyrenees-pireneus.com/Stations-Ski/France/Cour-des-comptes/Luz-Ardiden-Regie-Choix-Strategiques-a-faire.php Mais le verdict est encore plus sévère puisqu’il a été découvert « la pratique de faire voter un budget dont l’équilibre n’est pas réel ». Une méthode de gestion à la corrézienne en quelque sorte lorsqu’il est précisé que « les communes du Sivom de l’Ardiden apportent 1 950 000 € à la station, la moindre des choses serait que cette subvention couvre le déficit de la régie. Ce n’est pas le cas….. Il reste un déficit cumulé supplémentaire de 900 000 € qui s’aggrave d’année en année ». Difficile dans ces conditions d’avoir une politique de développement et encore moins de prétendre investir dans une remontée lourde. Il était donc « essentiel de remettre tout à plat » d’autant que « la dégradation des équilibres financiers s’est accélérée avec la baisse de fréquentation la plus importante de toutes les stations du groupe N’Py ».

Des mesures radicales

La première des mesures prises a été le recrutement d’un « directeur de régie et d’office de tourisme possédant un profil et un parcours professionnel qui contribueront à mettre en valeur notre destination ». C’est ainsi que dès le 1er septembre, l’ensemble de la structure valorisant la destination Luz sera dirigée par Sébastien Marck, 40 ans, qui assurait la fonction de directeur du marketing de Méribel Tourisme (Voir Interview d’Actu-Montagne du 10 janvier 2013) http://www.actumontagne.com/sebastien-marck-directeur-marketing-de-meribel-tourisme-article_1408.html

Du côté de l’opposition municipale….

Selon les élus d’opposition, « le vote en déséquilibre du budget de la régie de Luz-Ardiden est une maladresse irresponsable qui va entrainer une mise sous surveillance voire une mise sous tutelle de la Chambre Régionale de la Cour des Comptes imposant des réductions dans le fonctionnement et donc des conséquences fâcheuses sur les jours d’ouverture et sur l’emploi ». Ce qui était difficile de cacher après le rapport de la chambre régionale. Ils estiment que « c’est tout simplement lamentable ! » Mais peut-être aurait-il été judicieux de prendre des mesures plus tôt pour éviter cette situation. Curieusement, l’opposition écrit que « les perspectives n’ont jamais été aussi belles ». Etonnant alors que la cour des comptes elle-même précise que : « Entre 2000 et 2012, la station de ski de Luz-Ardiden a connu une baisse de fréquentation de 4 %, tandis que les autres stations adhérentes à la SEM Nouvelles Pyrénées connaissaient à l’inverse une hausse de leur fréquentation de 16 %. »

Pour ce qui concerne le nouveau directeur, l’opposition dit elle-même qu’elle n’a rien à dire sauf que ce « n’est pas un enfant du pays ». Y avait-il un candidat au CV aussi fourni ? Oui mais « les compétences d’un directeur de station de ski et d’office de tourisme sont très différentes ».

 

Sébastien Marck : un parcours professionnel impressionnant

Depuis 2012, Sébastien Marck est Directeur Marketing / Communication / Promotion à Méribel Tourisme. http://www.meribel.net/

Dans le même temps, il reste Consultant pour SMConseils dans les domaines suivants :

  • Marketing stratégique et opérationnel
  • Management
  • Communication
  • Prise de parole en public
  • Management de force de vente ou équipes de vente
  • Droit du sport, fiscalité du sport
  • Interaction technique vs marketing
  • Médiatraining
  • Tourisme et développement touristique

 

1997 – 1998 : Adjoint au Directeur Commercial et Communication au FC Mulhouse

1998 – 2000 : Directeur Département à MGA Finance

2000 – 2001 : Responsable Marketing & Développement chez INX

2001 – 2005 : Directeur Marketing chez France Télécom

2005 – 2007 : Directeur Marketing Division VL France chez Würth France

2007 - 2009 : Directeur Marketing & Communication chez MGA Finance

2010 – 2011 : Directeur exécutif chez ECS

Juin 2010 – Octobre 2012 : Responsable Communication à Sports Réunis Colmar Football

2009 à aujourd’hui : Dirigeant & Consultant chez SM Conseils

2009 à aujourd’hui : Créateur associé chez SBE

  • Création d’événements sportifs
  • Mise en oeuvre de ces événements (commercialisation, plan de communication, plan média, ingénierie...)
  • Communication/animation de soirée de partenaires et VIP au sein de structures sportives professionnelles
  • Médiatraining

 

Louis Dollo