Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le Conseil Général et Pôle emploi unissent leurs efforts pour développer et accélérer l’accès ou le retour à l’emploi des plus fragiles

mardi 1er juillet 2014 par Rédaction

Hier lundi, à l’Hôtel du Département, le Président du Conseil Général Michel Pélieu, la Directrice Territoriale Midi-Pyrénées Sud Ouest de Pôle emploi Catherine Guilbaudeau et le Directeur Régional Adjoint de Pôle emploi Frédéric Sevignon ont signé une Convention de coopération pour offrir un accompagnement cordonné dans le suivi de l’insertion sociale et professionnelle des demandeurs d’emploi les plus fragiles.

Michel Pélieu a déclaré à cette occasion : « En étant le 1er département de Midi-Pyrénées à unir ses forces avec Pôle emploi pour offrir un accompagnement social et professionnel plus efficace à tous les demandeurs d’emploi qui en ont besoin, en privilégiant la proximité et les complémentarités, le Conseil Général des Hautes-Pyrénées inscrit son action dans la dynamique collective du Projet de Territoire. Parce que unis, nous sommes plus créatifs. Parce que unis, nous sommes plus forts. »

Cette convention acte la volonté partagée de mettre en œuvre des méthodes d’action et de coordination pour favoriser l’intervention coordonnée des équipes du Conseil Général et de Pôle emploi afin de garantir la réussite de l’insertion professionnelle durable des demandeurs d’emploi.

Offrir un double accompagnement aux demandeurs d’emploi les plus fragiles

Le Conseil Général et Pôle emploi exercent des missions complémentaires pour l’insertion des demandeurs d’emploi :

- l’action sociale et l’insertion pour le Conseil Général ;

- l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi et la résolution des problèmes de recrutement des entreprises pour Pôle emploi.

La coopération renforcée entre le Conseil Général et Pôle emploi va permettre de décloisonner les interventions en offrant un suivi coordonné entre un conseiller Pôle emploi et un travailleur social du Conseil Général :

- un accompagnement professionnel pour la formation et l’emploi mené par les conseillers Pôle emploi ;

- un accompagnement social pour lever les freins sociaux à l’accès à l’emploi mené par les travailleurs sociaux des Maisons Départementales de Solidarité : il s’agit de répondre à des problèmes très concrets de la vie quotidienne : garde d’enfants, logement insalubre, santé...

Les moyens humains dédiés :

- 4 conseillers Pôle emploi (1 par agence) exclusivement chargés de l’accompagnement global pour un suivi individuel de 75 demandeurs d’emploi chacun ;

- des travailleurs sociaux dédiés du Conseil Général assureront l’accompagnement global aux côtés de Pôle Emploi.

Les Maisons départementales de solidarité (MDS) : une équipe au service de tous

Accueil, Infirmiers, sages-femmes, puéricultrices, médecins, référents professionnels, coordinateurs d’insertion, assistants sociaux, éducateurs spécialisés, conseillers en économie sociale et familiale...

Les professionnels des Maisons Départementales de Solidarité accueillent quotidiennement le public, pour l’orienter au mieux, le soutenir, proposer des solutions, sur l’aide au logement, au budget, à l’éducation, à la famille mais aussi sur la santé, la protection de l’enfance et l’accès aux droits.

Les Maisons Départementales de Solidarité sont ouvertes tous les jours de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 18h00 du lundi au jeudi et assurent l’accueil jusqu’à 17h le vendredi.

Les Maisons Départementales de Solidarité disposent aussi de 12 antennes, appelées Centre MédicoSocial (CMS), afin de couvrir au mieux le département : Arreau, Castelnau-Magnoac, Galan, Trie-sur-Baïse, Saint-Laurent-de-Neste, La Barthe-de-Neste, Loures-Barousse, Argelès-Gazost, Saint-Pé-de-Bigorre, Luz-Saint-Sauveur, Rabastens-de-Bigorre, Maubourguet

Celles-ci ne sont pas ouvertes tous les jours. Il est possible de s’y rendre en contactant d’abord la Maison Départementale de Solidarité la plus proche.

La solidarité est la première compétence du Conseil Général. Cette responsabilité est exercée chaque jour par les équipes médico-sociales des Maisons départementales de solidarité (MDS) qui agissent au plus près des territoires et des populations.