Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

La coordination pyrénéenne ADDIP mobilise les élus contre l’expansion des grands prédateurs

mercredi 25 juin 2014 par Rédaction

Dans une lettre ouverte adressée notamment aux élus de l’Ariège mais concernant les élus de toutes les Pyrénées, la coordination pyrénéenne appelle les Maires, Députés, Conseillers, Sénateurs et représentants des territoires, à venir témoigner de leur soutien à la communauté rurale et montagnarde samedi 28 juin à Foix en Ariège, à 10h00.

 

Les revendications sont clairement énoncées :

  • Contre l’expansion des grands prédateurs, 
  • Pour des territoires vivants, source de richesse et d’emploi.

 

L’appel à manifester est lancé par Ariège-ruralité, la chambre d’agriculture, la FDSEA, la Confédération Paysanne, les jeunes agriculteurs, la Fédération des Chasseurs de l’Ariège,

l’ASPAP, l’ADDIP, la Fédération Pastorale, l’amicale des chasseurs de montagne, association des piégeurs, syndicat des propriétaires forestiers …

 

Dans cette lettre, la Présidente, Marie-Lise Broueil, rappelle que : « la multiplication des contraintes législatives et règlementaires liées à la protection de l’environnement menace des pans entiers de notre société rurale et de notre culture : agriculture, pastoralisme, chasse, exploitation de la forêt… »

 

Au-delà, et « à pas de loup », l’ADDIP précise que : « c’est toute la gouvernance de nos territoires qui est mise à mal : de plus en plus de décisions majeures, qui impactent fortement la vie locale, sont prises loin des citoyens et de leurs élus ». De ce comportement très administratif qui échappe bien souvent au contrôle démocratique des élus, le constat de la coordination pyrénéenne est que : « Les plus protectrices de ces directives ont pour conséquence l’expansion incontrôlée du loup –présent dans l’Aude-, la réintroduction d’ours slovènes – 10 nouveaux lâchers à l’étude !- et la prolifération des vautours. Le mépris de l’Etat vis-à-vis des populations touchées, après le désarroi, sème la colère ».

 

Voilé de quoi inquiéter les populations de montagne qui, « Face à la gestion calamiteuse de l’Etat » demande « une réaction forte » pour refuser « de voir « ensauvager » les territoires que les générations précédentes ont réussi à rendre productifs ». L’ADDIP appelle à manifester « pour un territoire vivant, source de richesses et d’emplois pour les générations futures ».

 

La coordination pyrénéenne donne rendez-vous aux élus à Foix samedi 28 juin à 10h au champ de Mars.