Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le cri d’alarme lancé par les Sapeurs-Pompiers d’Ossun

jeudi 5 juin 2014 par Rédaction

C’est un véritable cri d’alarme que lancent les Sapeurs-Pompiers d’Ossun par les voix du Lieutenant Jean Gomez, Chef de Centre, de son adjoint le Lieutenant Laurent Jimenez, assistés du Lieutenant Michel Ballarin en charge de la formation des Sapeurs-Pompiers d’Ossun.


Chez nos braves soldats du feu du Chef lieu de Canton, les effectifs vont fondre comme neige au soleil, car après leur réussite au concours de Sapeurs-Pompiers professionnel, trois des trente sapeurs de l’effectif partiront un jour ou l’autre rejoindre un centre de secours professionnel.


« Si nous avons quelques demandes de volontaires venant de l’extérieur pour servir chez nous, on n’arrive pas à accrocher des gens d’Ossun ou des proches communes » précise le Lieutenant Jean Gomez. Ce qui nous importe, c’est d’avoir des gens de la commune, même si nous acceptons ceux qui viennent d’ailleurs. Nous avons la chance d’avoir un centre de secours neuf, puisqu’il n’a que deux ans, avec une bonne activité. Mais nous avons aussi un turnover, et si on ne réagit pas, on va se retrouver avec moins de sapeurs, d’où moins de motivation. Une campagne a été faite « Les Pompiers ont besoin de vous ». Nous on a besoin de gens qui résident dans le secteur (Azereix, Bénac, Louey, Layrisse, etc...). Actuellement nous avons trois équipes, et je ne voudrais pas être obligé de restructurer pour arriver à deux équipes, ce qui démotiverait les gens par des gardes plus fréquentes, avec moins de présence dans leurs foyers. J’invite donc les gens à se manifester auprès de moi-même au 06 19 03 18 33, ou de mon adjoint Laurent Jimenez au 06 12 30 33 52. C’est un appel urgent que nous lançons ».


Le Centre de Secours d’Ossun est mixte. Ses responsables font campagne pour un recrutement massif dans ses effectifs, avec pour objectif de fidéliser les volontaires, et de recruter de manière concertée et homogène sur l’ensemble des communes de son ressort.


Pour accomplir les 350 interventions annuelles, le centre dispose de 4 véhicules : 1 véhicule de secours à personnes, 1 véhicule de lutte feux urbains, 1 véhicule d’interventions diverses et 1 véhicule léger de liaison ou de commandement.


De par sa mixité, le centre dispose dans un casernement neuf et fonctionnel, de chambres et vestiaires hommes/femmes, d’une cuisine aménagée, d’une salle de détente, salle de cours, et de diverses remises. Ces aménagements permettent de recruter des personnes de l’extérieur qui trouvent un lieu d’hébergement adapté et convivial.


Aussi, si l’expérience vous tente, si vous désirez appartenir à un corps qui fait l’unanimité auprès des populations, si vous êtes motivés, dynamiques, que vous vouliez vous investir pour porter secours à tous moments à vos concitoyens, habitants du secteur d’Ossun âgés de 16 à 55 ans, n’hésitez pas à franchir le seuil de la caserne d’Ossun, et rejoigniez les sapeurs-pompiers volontaires de votre canton. Ils ont besoin de vous, et vous serez appréciés de vos proches.


Qui sont les pompiers volontaires :


Des hommes et des femmes qui en parallèle de leur vie de famille, de leur activité professionnelle ou de leurs études, ont un engagement citoyen au service de la population. Ils gardent une disponibilité suffisante pour pouvoir répondre immédiatement à tout appel émis par le centre de secours dont ils dépendent. Ils constituent 79% des sapeurs-pompiers Français, et 56% d’entre eux ont moins de 35 ans. Pourtant, ils exercent une tâche très difficile, qui demande une formation sérieuse, en raison des risques encourus qui ne sont pas négligeables.


Aptes médicalement et physiquement, jouissant de leurs droits civiques et étant en situation régulière par rapport au service national, ou munis d’une autorisation parentale pour les mineurs, leur engagement est renouvelé par tacite reconduction, mais est subordonné à la vérification périodique des conditions d’aptitudes physiques et médicales.


La loi du 3 mai 1996 portant sur le développement du volontariat dans le corps, a reconnu au sapeur-pompier volontaire, un droit à la disponibilité. Elle précise que l’employeur est tenu d’autoriser le pompier volontaire à s’abstenir, lorsque des missions d’urgence doivent être accomplies.