Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

La cour des comptes critique des réalisations inutiles à l’hôpital de Tarbes

samedi 19 septembre 2009 par Rédaction

La Cour des comptes pointe des écarts de coûts "souvent surprenants" entre les hôpitaux pour une même activité. Les magistrats ont mené l’enquête dans 39 établissements, des tout petits comme de gros CHU. Pour l’activité de chirurgie orthopédique, l’effectif médical par lit varie de 1 à 8 selon les établissements. Pour l’obstétrique, l’écart est de 1 à 4 pour les personnels non médicaux. « Ni la taille des établissements ni la qualité des CHU n’expliquent de tels écarts. » La Cour pointe aussi des écarts de productivité flagrants pour les services d’urgence.

Annoncé en 2003, le plan hôpital 2007 prévoyait que les établissements consacrent 6 milliards d’euros à des projets d’investissement et de rénovation, avec une aide équivalente de l’Etat. La facture finale a atteint 16 milliards pour les hôpitaux, alors que l’aide d’Etat correspondante est restée constante. Résultat : les établissements ont dû s’endetter massivement pour financer ces investissements. La Cour critique des réalisations parfois inutiles, comme celle de l’hôpital de Tarbes, où dix nouvelles salles d’opération ont été créées alors que l’activité de chirurgie diminue régulièrement dans cet établissement depuis 2004.

Pour le maire de Tarbes, Gérard Trémège, président du conseil d’administration de l’hôpital. "la construction des blocs était indispensable pour assurer la sécurité des patients". "Cette surcapacité a été mise en œuvre pour accueillir la chirurgie publique de l’ensemble du département", a déclaré Bruno Hourmat, directeur de l’hôpital de Tarbes.