Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
 
    
 
  
 

« Tarbes Pour Tous » : Dernier point presse avant le premier tour des élections municipales

vendredi 21 mars 2014 par Rédaction

Hier jeudi, Pierre Lagonelle, tête de liste « Tarbes pour tous » était accompagné d’une douzaine de colistiers pour le dernier point presse avant le premier tour des élections municipales de dimanche.

Le thème de ce point presse portant sur l’environnement, la tête de liste et ses colistiers se sont rendus à bicyclette au rendez vous sur le parvis de la mairie .

Comme l’explique Pierre Lagonelle : «  Pour fêter le printemps de Tarbes, nous avons voulu opter pour un mode de transport écologique le vélo. Après nous allons parcourir la ville pour distribuer nos tracts, toujours à vélo !  »

Et de poursuivre : «  Avant de parler de nos mesures pour l’environnement, je tiens à dire au maire de Tarbes que nous apprécions très moyennement le ton, son manque de respect et de sérénité qu’il a envers ses adversaires. De quel droit il se permet d’être arrogant ?

Nous aimerions pour ces derniers jours de campagne que Gérard Trémège cesse de mentir .Il est inacceptable de dire que nous avons copié son projet. Notre projet est public depuis juillet 2013. Nous, nous trouvons irrespectable de présenter son projet que quelques jours avant les élections comme il l’a fait, là c’est un manque de respect pour les tarbais et les tarbaises. Il ferait mieux de raser les murs, quand on a un bilan économique et social comme le sien ! Nous, nous lui demandons le respect.  »

La tête de liste a ensuite rappelé les cinq mesures prioritaires pour l’environnement :

• Travaux d’aménagement de l’Echez :

« Plusieurs quartiers de Tarbes sont classés en zone inondable. Des travaux sur le lit de l’Echez et la création d’une zone de débordement au sud de Tarbes permettraient d’éviter les risques d’inondation et d’améliorer ce classement. Il ne doit pas y avoir deux catégories de tarbais, ceux qui peuvent être inondés et les autres. Il est urgent pour des raisons de sécurité et de sauvegarde des patrimoines de mener rapidement des travaux d’aménagement sur l’Echez. » Et de préciser que « Tarbes pour tous » est la seule liste qui s’engage à faire des travaux sur l’Echez.

• Non à l’usine de tri mécano biologique de Bordéres :

« L’implantation de cette usine de traitement de déchets ménagers sur le site de l’ECOPARC de Bordères sue Echez, va nuire gravement à la qualité de vie dans les quartiers nord de Tarbes (odeurs, mouches…). En plus de son coût énorme de 47 millions d’euros, elle ne réglera pas complètement le problème du traitement de déchets. Nous sommes les seuls, avec un collectif d’associations à nous battre pour que ce projet n’aboutisse pas. Nous invitons tous les habitants des quartiers nord (Urac , Sendère , Laubadère, Saint-Antoine ) à se servir de notre bulletin de vote pour les élections municipales comme d’un référendum anti implantation de cette usine. Quand cette usine sera installée, il sera trop tard :une usine de 47 millions d’euros ne sera pas rasée pour être reconstruite ailleurs ! »

• Ouverture des déchetteries le dimanche :

« Deux déchetteries doivent êtres ouvertes le dimanche pour les tarbais qui bricolent et qui jardinent ce jour là !

Développement du réseau de navettes électriques :

« Tarbes peut améliorer la qualité de l’air tout en préservant la mobilité en centre ville. Nous proposons de développer le réseau des navettes électriques. Nous préconisons également la mise en place d’un grand parking relais, Quai de l’Adour. Les dessertes en navettes électriques seront augmentées aux heures de pointe. Le renouvellement progressif du parc bus diesel doit se faire au profit de bus électriques. »

• Développement des pistes cyclables :

« Il existe à Tarbes une vraie culture du déplacement à vélo héritée de l’époque où les salariés des grands groupes industriels se rendaient au travail par ce moyen. Aujourd’hui de nombreux tarbais aimeraient pouvoir utiliser le vélo pour leurs déplacements en ville .Il est nécessaire d’améliorer l’existant en reliant les portions actuelles et les sécurisant, en aménageant aussi de nouvelles rues en créant des garages à vélos sur les principales places de Tarbes. »

Nicole Lafourcade