Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Du théâtre en anglais au Théâtre des Nouveautés ce vendredi soir : Why not ?

vendredi 28 février 2014 par Rédaction

La troupe du « Théâtre en Anglais » revient en terre bigourdane jouer « Mr & Mrs Macbeth », une adaptation de la pièce de Shakespeare, surnommée « The Scottish play », pour ne pas avoir à prononcer le nom « maudit » de ...Macbeth !

 

Trois représentations ont été jouées hier (et aujourd’hui encore) devant 1300 élèves des collèges et lycées du département : c’est l’aboutissement du nouveau projet théâtral interdisciplinaire et inter-établissements, mené une nouvelle fois par le tandem Cathy Rouch et Frédérique Lemaire du collège Desaix.

 

Une représentation est proposée au public tarbais aujourd’hui vendredi 28 février à 20h30 au Théâtre des Nouveautés. Pas de réservations. La billetterie se fera sur place à partir de 19h30. Tarifs : adulte12 euros et 7euros moins de 18 ans.

 

Comment expliquer que Macbeth soit l’une des pièces les mieux connues et appréciées de Shakespeare et que cette histoire basique ait toujours le même écho auprès du public moderne ? Sûrement pour son intrigue exceptionnellement simple qui permet au public de se concentrer sur le thème central de l’œuvre : le crime et le châtiment inéluctable qui en découle.

 

Située dans l’Ecosse médiévale, cette pièce raconte l’histoire de Macbeth, seigneur écossais, et de son étrange rencontre avec trois sorcières qui lui prophétisent qu’il deviendra roi. Macbeth se transforme alors en un homme égoïste et ambitieux. Poussé par sa femme, il décide de tuer le roi Duncan pour devenir souverain. Mais pour dissimuler son crime, il est contraint à des meurtres de plus en plus nombreux…Macbeth succombe aux puissances du mal et ses crimes finissent par fausser son jugement, empoisonner son imagination et le laisser complètement seul et isolé.

 

La troupe a prouvé hier lors des deux représentations scolaires qu’elle savait comme chaque fois captiver son public en mettant en valeur, grâce cette année à l’apport du multimédia , les éléments surnaturels de la pièce. Le jeu des acteurs et la mise en scène font même oublier que l’anglais utilisé est de l’anglais élizabéthain, certes légèrement modernisé... !

 

Les élèves se sont laissés séduire par cette poésie shakespearienne. Vous laisserez-vous tenter par l’aventure et relèverez-vous le défi d’assister à une pièce jouée en anglais à Tarbes ???