Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     

Le cours de l’eau de l’Adour à Tarbes en question au Conseil municipal

mercredi 19 février 2014 par Rédaction

Parmi les sujets examinés au dernier conseil municipal, il en est un qui semblait mineur mais qui, en fait, présentait un très grand intérêt puisqu’il s’agissait de l’Adour en amont de Tarbes.

La municipalité tarbaise propose à la Commission Locale de l’Eau rien de moins qu’une modification du projet de Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du bassin versant de l’Adour amont » pour y intégrer plusieurs problématiques apparues à l’occasion des récentes inondations.

Parmi ces problématiques (lire la délibération complète –) il y a : « La disparition d’un de ces seuils à Soues, emporté par la crue de juin dernier, fait l’objet actuellement d’études et de mesures pour déterminer les conséquences sur notre champ captant de Laloubère, situé en rive gauche au niveau du seuil. Des inquiétudes apparaissent quant à une diminution significative des débits des puits directement impactés par la modification du lit de l’Adour… » C’est donc de l’alimentation en eau de Tarbes dont se préoccupe le maire, notamment pour l’été.

Mais se pose des problèmes environnementaux comme pour tous les cours d’eau. La délibération du Conseil Municipal précise : « Si la continuité écologique est un enjeu majeur du programme, l’alimentation en eau potable doit l’être également. L’intégration de la problématique des seuils sur l’Adour, corrélée à leur influence sur la nappe alluviale, est souhaitable ainsi que d’une manière générale une approche non segmentée des dispositions afin que, quelles que soient les actions engagées, notamment pour restaurer la continuité écologique ou l’espace de mobilité, la préservation de l’alimentation en eau potable soit systématiquement prise en compte et garantie ».

Le respect des principes de développement durable

La ville de Tarbes ne demande rien d’autre que l’application des principes de développement durable (environnement, social et économique) définis par la Conférence de Rio en 1992 sur les bases du rapport Brundtland : "Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs." Et il est précisé : "Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir". http://www.pyrenees-pireneus.com/Environnement/Developpement-Durable/ENVIR-DeveloppementDurable-Index.htm

Pour Henri Lourdou, d’Europe Ecologie, « le Conseil Municipal a adopté une délibération sur le SAGE Adour amont dans laquelle il critique le projet de barrage-réservoir de l’Ousse ». Voilà une interprétation qui devrait satisfaire l’élu écologiste puisque son parti est hostile à la création de tous réservoirs.

Louis Dollo


titre documents joints

19 février 2014
info document : PDF
46.9 ko