Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Le TPR impressionne contre Mont de Marsan

dimanche 13 septembre 2009 par Rédaction

Au delà du score 36-12 et du bonus offensif grâce à 3 essais, les Tarbais ont fait forte impression face à une équipe montoise qui fait partie des prétendants à la montée. D’autant que les Landais étaient venus en Bigorre chercher les points perdus de peu à domicile contre Grenoble (12-15). Des Montois handicapés par des blessures et des licences bloquées mais qui s’étaient imposés contre La Rochelle, un autre favori pour accéder au Top 14.

Mont de Marsan ouvrit le score dès la 1ère minute sur une faute au sol tarbaise mais jamais les supporters tarbais ne furent inquiets tant les Bigourdans maîtrisèrent leur sujet de bout en bout. D’autant qu’Apanui égalisa sur le renvoi par un drop et que le TPR prenait le jeu à son compte et se montrait dangereux manquant l’essai d’un rien. Une domination concrétisée par une pénalité puis par un essai suite à une pénalité jouée rapidement par Coetzer (13-3). Les Montois, sur une nouvelle faute au sol se rapprochaient (13-6) mais c’est Tarbes qui se procurait deux nouvelles occasions d’essai avant d’inscrire une nouvelle pénalitité juste avant la pause.

A 16-6, les Tarbais semblaient bien partis mais coup sur coup 44ème, 46ème, et 48ème minutes ils se faisaient pénaliser au sol sur des ballons de relance. A 16-12, au lieu de douter Tarbes reprenait le match à son compte et se procurait une nouvelle occasion d’essai. Négligeant la pénalité sous les poteaux Apanui alertait Caillet complètement démarqué en bord de touche. 26-12 puis 29-12 sur une pénalité des 40 m d’Apanui. Les Montois jouaient leur va-tout mais la défense tarbaise très agressive ne lâchait rien. Même pas lorsqu’elle fut réduite à 14 suite à l’exclusion sévère de Dabrin pour un placage à l’épaule désintégrant. Réduit à 14 à douze minutes du terme les Tarbais se montraient solidaires en défense et dangereux sur des contres. C’est sur l’un d’eux et sur une mêlée à 5 m qu’ils allaient obtenir l’essai de pénalisation synonyme du bonus offensif (36-12). Un score qui réflète la physionomie du match dominé de bout en bout par une formation tarbaise conquérante et solidaire.

Jean-Jacques Lasserre

Réactions

 Pierre Caillet : "Le groupe vit bien, on l’a prouvé ce soir et c’est de bon augure pour la suite de la saison. Tous les joueurs et le staff m’ont bien accueilli et je me suis bien adapté." Pour son premier match à Trélut et contre ses anciens partenaires le 3ème ligne a marqué un essai opportuniste. "Non, ce n’était pas une combinaison , c’est plus de l’intuition. Avec Richie (Apanui), il a suffit d’un petit regard pour se comprendre entre vieux briscards."

 Sébastien Caujolle s’avoure la victoire bonifiée. "Le premier objectif, c’était surtout de gagner face à une équipe qui descend du top 14. Ils sortaient d’un revers à domicile contre Grenoble et ils étaient venus pour gagner. On avait à coeur de faire un gros match et cerise sur le gâteau, on prend le bonus offensif. On a réussi à les presser défensivement pour les empêcher de développer leur jeu derrière qui est assez impressionnant même en top 14. On a réussi à les désorganiser et on s’est rendu le match facile grâce à notre conquête et à notre défense."

 Thierry Lacrampe : "On a beaucoup travaillé la mêlée et la conservation devant et ça a payé. Maintenant, il faut continuer à travailler notre conquête en mêlée et en touche pour avoir toujours plus de ballons. Maintenant on va essayer d’aller chercher des points à l’extérieur."

 Pour Thomas Lasserre, l’ex Tyrossais battre les Montois a une saveur particulière. "Le futur nous dira si nous avons battu une bonne équipe mais on a réussi à les rendre fébriles. On avait une défense bien place et une conquête correcte. On n’a jamais été en danger et nous on s’est procuré plusieurs occasions. Même si nos 3 essais ne sont pas construits, il fallait les marquer !"

 Ludovic Labarthe : "Quand on rentre, il faut apporter quelque chose à l’équipe. Ce n’est pas évident de rentrer dans un match même si des tribunes on voit des choses. Là, c’était plus facile car on avait pris le score mais les Montois étaient toujours dangereux."

 Mamuka Magrakvelidze :"Le carton rouge de Paul (Dabrin) est très sévère car le placage ne me semblait pas dangereux. Collectivement on a été bien et c’est une grosse satisfaction d’avoir gagné contre une grosse équipe comme Mont de Marsan qui descend du Top 14. Ils venaient pour gagner et il a fallu élever notre niveau. On a des qualités et on a montré une grosse solidarité en mêlée et en défense. C’est super, car jamais on aurait imaginer prendre 5 points."

 Razvan Mavrodin, l’entraîneur des avants reste réaliste : "C’était un match difficile car les Montois étaient venus chercher des points. Nous, on a très bien joué tactiquement en étant très vite dans le match. Il fallait être très vite dans le combat pour les faire douter. On a réussi grâce à une grosse défense et à une bonne conquête. Aujourd’hui presque tout nous a réussi mais il faut rester humble. Le championnat commence et il reste beaucoup de matchs. Il faut continuer à bosser car vu notre effectif, on ne peut pas se permettre de faire trop les beaux car du jour au lendemain, si on a de la casse, on peut tomber de haut."

(Recueillis par Jean-Jacques Lasserre)

REPORTAGE PHOTOS ALAIN BOUCHARD : CLIQUEZ...