Site d’informations en ligne, sur Tarbes et le Grand Tarbes
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

La rentrée de Gérard Trémège : 20 millions d’euros investis en 2009 et arrivée prochaine de la vidéo-protection

mercredi 9 septembre 2009 par Rédaction

Hier, lors du traditionnel point-presse de rentrée, durant près de deux heures, Gérard Trémège, maire de Tarbes, a fait le point sur de très nombreux dossiers. Après s’être félicité du succès rencontré par les diverses manifestations de l’été, il a redit son mécontentement envers certains ministres (Roselyne Bachelot et Jean-Louis Borloo ont été cités) qui ne daignent pas répondre aux demandes de rendez-vous de l’élu bigourdan. « Ces ministres ne méritent pas d’être au gouvernement » a souligné G. Trémège.

S’agissant des investissements 2009, ils seront tous réalisés. Dans l’année, cela représentera 20 millions d’euros. L’aménagement du site de l’Arsenal est le plus budgétivore. Mais plusieurs autres secteurs de la ville sont concernés avec des travaux au centre ville (rue de Gonnès, les écoles, les crèches, le complexe de pelote basque, le parc des expositions, les vestiaires du terrain synthétique de football au stade Maurice-Trélut, le parc des bois blancs à Laubadère, etc.). La politique contractuelle, en particulier avec le conseil général, fonctionne bien. « C’est le service public qui prime avant tout », relève le maire de Tarbes.

Concernant les transports, G. Trémège a confirmé la création d’un syndicat mixte avec le conseil général, l’agglomération tarbaise et la ville de Lourdes. Le premier magistrat a dénoncé les incivilités. Il entend mener une campagne sur le thème du respect : « Je veux une ville propre, respectée de tous ». Le projet Brauhauban va être relancé. Le maire regrette les 5 années perdues. Le projet sera strictement municipal mais sera revu à la baisse. Dans quelques mois, Gérard Trémège devrait annoncer une bonne nouvelle concernant la dynamique du centre-ville. Grand dossier en cours qui verra son aboutissement au 1er semestre 2010 : la vidéo-protection avec la mise en service de 12 caméras mobiles et 22 fixes. Quatre personnes vont être recrutées pour assurer la permanence du PC installé rue André-Fourcade.

Une expérience va être tentée avec la mise en place d’une navette gratuite depuis le parc des expositions où les automobilistes pourront se garer et se diriger vers le marché du Marcadieu où trop de procès-verbaux sont actuellement dressés. Pour les Haras, une nouvelle directrice générale a été nommée. Gérard Trémège compte la rencontrer pour évoquer le dossier où la ville de Tarbes est prêt e à s’investir mais à certaines conditions.

S’agissant de la politique, Gérard Trémège n’oublie sa casquette de président départemental de l’UMP. Premier rendez-vous : la campagne des Régionales. Les têtes de liste départementales seront connues fin 2009. En fera-t-il partie ? Tout porte à le penser car il est le président sortant du groupe UMP à la région. Ensuite, il sera temps d e se projeter sur les élections cantonales.
(Gérard Merriot)

VIDEO CI-DESSOUS AVEC GERARD TREMEGE


La rentrée de Gérard Trémège, maire de Tarbes
envoyé par tarbes-infos - L’actualité du moment en vidéo.